Courses du mois de juillet 2013:

Posté par elanonnaingois le 1 juillet 2013

Avec l’été, le nombre de courses hors-stade diminue mais il reste de beaux challenges à relever!
 
 
Courses du mois de juillet 2013: dans Calendrier flyermaing-239x300
 
 
- le 6: les 22èmes foulées maingeoises. La ville de Maing et le Denain Athlétique Club proposent des marches, des courses enfants, un 5 et un 10kmDépart du 5km à 15h 30 et du 10km à 15h 45. Parcours sélectif avec faux plats, côtes et pavés dans la campagne maingeoise. Il n’est plus possible de s’inscrire par courrier mais les inscriptions le jour de la course sont acceptées sous réserve d’une majoration d’1€. Les droits d’inscription s’élèvent à 4 et5€ respectivement pour le 5 et 10km. Les dossards sont donnés le jour de la course au Stade Léo Lagrange à partie de 13h 30. Chaque participant recevra une récompense après la course. Pour plus de renseignements, contacter Mr Novelli  au 06/67/00/85/69 ou envoyer un e-mail: jeanpaul.delahaie@free.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

img154-217x300 dans Calendrier
ou la 12ème édition de la Course des Sabotiers à Obies: l’association « Courir à Obies » organise la 10ème étape du Challenge Val de Sambre Hainaut. Comptant aussi pour le Challenge des Hauts-Pays, la course des Sabotiers est longue de 10km. Son départ est donné à 19h. Le parcours est composé d’une boucle tracée sur routes, sentiers campagnards et forestiers sur lequel deux ravitaillements seront installés. Le site de la course se situe à la salle des fêtes, 20 rue Wiarde à Obies. Secrétariat, départ, arrivée, parkings, douches, vestiaires, remise des prix et tombola seront à cet endroit. Après la course et en attendant la proclamation des résultats et le tirage de la tombola, les coureurs pourront se restaurer à la buvette dans une ambiance festive. Il est possible de s’inscrire par courrier ( fichier pdf BIObies ) à adresser à Mr Denis Valette, 1000 rue du Trechon, 59570 Obies, jusqu’au 5 juillet. Les inscriptions le jour de la course et le retrait des dossards ont lieu à partir de 17h. Les droits d’inscriptions s’élèvent à 5€ pour les challengers VdSH et à 6€ pour les autres. Pour plus de renseignements, téléphoner aux 03/27/39/92/51, 03/27/66/91/52, 06/15/57/92/39, e-mail: Ddeuxnids@aol.com

 

 

 

 

 

img155-300x180- le 14: les 21èmes Foulées fretinoises. Le JA Fretin organise une course de 10km à label national qualificative pour le championnat de France et regroupant chaque année plus de 1000 participants. Les moins aguerris pourront s’aligner sur 4,6 ou 2,3km. Les départs sont donnés à 9h 15 (4,6 et 2,3km) et à 10h (10km). Le parcours du 10km est tracé sous forme de huit avec de longues lignes droites propices à la performance. Un ravitaillement est prévu sur le parcours de 10km et un à l’arrivée des 3 courses. Un vestiaire et une consigne gardée sont à disposition des couriers. Les inscriptions se font jusqu’au 10 juillet par internet  ou par courrier (fichier pdf bulletinfoulees2013 ) à retourner à JA Fretin, 4 rue du Zecart, 59242 Templeuve et accompagnées d’un chèque à l’ordre du JA Fretin. Cependant, il est encore possible de s’inscrire sur place la veille à la salle des sports en face de la mairie de 15h à 19h et le jour de la course jusqu’à 9h sous réserve d’une majoration de 2€. Les droits d’inscription s’élèvent à 8, 5 et 3€ respectivement pour les 10, 4.6 et 2.3 km.  Les participants recevront un T-shirt technique, ceux du 4.6 un T-shirt classique et ceux du 2.3 un lot. Pour plus de renseignements, telephoner aux 06/35/23/05/90, 03/20/71/79/18, e-mail: fouleesfretinoises@gmail.com , site officiel: http://www.jafretin.fr/ .

 

circuit20des20forts207-211x300- le 19: le 1er Circuit des Forts à Maulde: l’association Mauld’Joie, en partenariat avec le NSAEC, organise une nouvelle course nature dans la campagne amandinoise, entre champs, étangs et pépinières. Deux courses de 5.3 et 10km sont notamment programmées à 19h. Un ravitaillement sera installé au 5ème km de la grande course ainsi qu’à l’arrivée. Des vestiaires seront accessibles à l’école primaire. Des animations, une petite restauration et une buvette sont prévues. Les inscriptions se font par courrier ( fichier pdf bulletin%20d’inscription%20circuit%20des%20forts%20Maulde ) à retourner avant le 15 juillet chez Mr René Wibaut- Le Circuit des Forts, 129 Petite rue, 59158 Maulde et accompagnées d’un chèque à l’ordre de Mauld’Joie. Il est aussi possible de s’inscrire sur place au stand situé rue Basse fosse, le jeudi 18 juillet de 17h à 19h et le jour de la course à partir de 15h sous réserve d’une majoration de 2€. Les droits d’inscription s’élèvent à 4 et 6€. Pour plus de renseignements, téléphoner au 06/11/66/76/75, e-mail: rene.wibaut@laposte.net et visiter le site du NSAEC: http://www.nouveausaec.fr/

 

 

 

 

 

 

 

img157-144x300- le 26: la 18ème édition de laTransfrontalière à Saint-Aybert: Course de 12,2km comptant pour le Challenge du Défi 13 (départ à 20h) + circuit de 3km (départ à 19h) + course enfants de 1km (départ à 18h 30). Le parcours emprunte les chemins et routes de Thivencelle et de Hensies (B). Le secteur pavé placé à l’entrée du dernier kilomètre n’existe plus. Dorénavant, le parcours est entièrement bitumé et bétonné. 4 ravitaillements sont prévus sur le parcours ainsi qu’un dernier très complet à l’arrivée. Une petite restauration est habituellement programmée après la course. Chaque participant adulte recevra un T-shirt. Les pré-inscriptions sont possibles sur le site du Défi 13 et également sur place, à l’école de la rue de l’Eglise, le jour de la course. Il est aussi possible de s’inscrire par courrier, bulletin d’inscription ( fichier pdf BISaint-Aybert2013 ) à renvoyer à Jean-Marie Lede, 6 rue de Crespin, 59163 Saint-Aybert. Les droits d’inscription s’élèvent à 2,5€ pour le 3km et à 5,50€ pour le 12,2km. Pour plus de renseignements, contacter Jean-Marie Lede: 03/27/35/15/31, 06/73/74/65/98, e-mail: lede.jeanmarie@wanadoo.fr
 
 

Publié dans Calendrier | 10 Commentaires »

Le semi-marathon de Phalempin le 16 juin 2013:

Posté par elanonnaingois le 18 juin 2013

Le semi-marathon fait partie des 5 courses hors-stade les plus populaires de la Région Nord-Pas-de-Calais. La ville du Carembault qui compte habituellement environ 5000 habitants accueille une fois par an, à l’occasion de cette manifestation, près de 3000 coureurs. Par le passé, Fred avait déjà participé à cette épreuve de grande envergure qui allie avec succès la course sur route et le sport nature. Gardant d’excellents souvenirs de ce semi-marathon, il a renouvelé l’expérience en 2013 et en a profité pour attirer Jérémy, fervent amateur de courses sur route.

A l’approche de Phalempin, les deux « élans » ont connu quelques embouteillages, signe de la tenue du semi-marathon. Ils se sont garés en dehors de la ville, à l’entrée d’une zone industrielle.  Sur ce point, l’organisateur, l’association Entre Ciel et Vert, a géré ce semi-marathon au label national de main de maître. Les zones réservées aux parkings étaient, dans la mesure du possible, proches de la salle des sports où se jugeait l’arrivée et où les coureurs allaient retirer leurs dossards. Des bénévoles n’hésitaient pas à diriger les coureurs vers le secrétariat ou vers la ligne de départ. Fred et Jérémy ont ainsi pu découvrir le joli village de Phalempin pour retirer leurs dossards. Une fois arrivés à la salle, ils ont eu la bonne surprise, malgré la foule, d’obtenir le précieux sésame en quelques secondes. Un temps précieux pouvait être conservé pour se mettre en tenue.

Les « élans » se sont ensuite rendus sur la ligne de départ, assez éloignée de la zone d’arrivée, en petites foulées, afin de s’échauffer un minimum avant l’épreuve et de se placer de manière correcte dans le gros peloton. Tous les coureurs convergeaient vers l’Avenue Péchon au milieu de laquelle était tracée la ligne de départ. Au fur et à mesure de leur progression , Fred et Jérémy se rapprochaient de la lisière de la forêt de Phalempin qui était le principal théâtre de ce semi-marathon. Arrivés au dernier sas, il leur a fallu se frayer un chemin parmi la cohorte de coureurs amateurs prévoyant un chrono supérieur à plus de 2 heures. Ils ont continué leur remontée jusqu’à rencontrer les coureurs des Foulées sainghinoises dont Eric le frère de Fred dans le sas 1h 30- 1h 45. L’arche du départ se situe à une cinquantaine de mètres et un bon millier d’athlètes séparent les deux « élans » de la tête de course. Une folle remontée est à prévoir.

A 9h55, le départ du semi-marathon est donné. Plus de 20s sont nécessaires aux « élans » pour passer sous l’arche. Sur le bas-côté de la route, ils remontent tranquillement le peloton afin d’atteindre un rythme de croisière convenable pour leur niveau. Assez rapidement, Fred quitte la foulée de Jérémy, les deux « élans » ne se retrouveront qu’une fois la ligne d’arrivée franchie. Les premiers kilomètres sont agréables, sous la canopée de la forêt, à l’abri de la chaleur. Le premier passage au dessus de l’autoroute est salué par les automobilistes qui, en klaxonnant, encouragent à leur manière les 3000 coureurs. Une ligne droite de 2km est à négocier à travers la forêt jusqu’au rond-point de la Neuville. Quelques suiveurs se sont regroupés au niveau cet aménagement routier et supportent leurs poulains. Toujours au coeur de la forêt, les coureurs se dirigent, en musique, vers Attiches, premier village traversé par le semi-marathon. Un orchestre installé dans la remorque d’un tracteur, anime le passage au 3ème km. A la sortie du bois, le soleil fait une timide apparition et la température commence à grimper. Jusqu’ici, les organismes ne sont pas vraiment mis à contribution surtout que le 1er ravitaillement de la course se profile.

Une gestion de course intelligente est à effectuer, les kilomètres en rase campagne s’enchaînent et les traversées du village de Tourmignies et d’un hameau ne permettent pas aux coureurs de se préserver de la chaleur. Heureusement, la mi-course est proche et un deuxième ravitaillement a pris ses quartiers à l’entrée d’une drève de la forêt. Certains coureurs partis trop rapidement sont déjà à la dérive alors que la plupart n’ont pas encore grillé toutes les cartouches. La course rejoint de nouveau la route reliant la Neuville à Attiches et l’orchestre est toujours présent en pleine action. Le sens de la course est inversé et bientôt, les coureurs vont arriver sous l’arche du départ. Cependant, ceux-ci bifurquent à droite et effectuent une boucle dans la forêt où se situe le 3ème ravitaillement.

Au 17ème km, les coureurs quittent définitivement la forêt et doivent affronter, sous une chaleur devenue accablante, une côte permettant d’enjamber l’A1. Les minutes et les kilomètres se font sentir, cette difficulté a affecté les organismes de bon nombre d’athlètes qui essaient tant bien que mal de rallier l’arrivée. L’entrée de Phalempin marque le retour des spectateurs qui encouragent, d’après les pancartes, autant les coureurs que les papas fêtés ce jour. De nombreux virages jalonnent la fin de course rendant la course plus rythmée et bientôt le panneau des 21km se présente. Un dernier virage à gauche et un sprint de 100m sont à négocier pour conclure le semi-marathon de Phalempin devant la salle des sports communale.

Des bénévoles tendent aux coureurs les sachets contenant le ravitaillement et les deux récompenses, l’Angélus du semi, une bière locale, et le T-shirt technique aux couleurs de la course.

Les deux « élans » se retrouvent à l’arrivée autour de quelques étirements. Un débriefing est aussi improvisé avec des inconnus et, bien entendu, avec les coureurs de Sainghin-en-Weppes. Rapidement, Fred et Jérémy repartent à la voiture, contents d’eux-mêmes mais surpris par ce parcours trompeur, afin de fêter maintenant les papas comme il se doit.

Classement général: fichier pdf Classement_general_2013

Les « élans« :

- Jérémy: 1h 36min 27s (497ème sur 2683 classés): il peut enfin se targuer d’avoir une référence sur la distance. Compte-tenu de son potentiel, le chrono de Jérémy est correct. Il peut légitimement penser à mettre à mal ce chrono lors d’un prochain semi-marathon au regard notamment des secondes perdues au départ et des 3 derniers kilomètres délicats.

- Fred: 1h 43min 43s (916ème): à l’image de son compère, il a subi la chaleur sur la fin de course sans pour autant exploser. Tel un métronome, il réédite à une minute près la performance réalisée un mois plus tôt au semi-marathon de Trith-Saint-Léger.

Vidéos de la ville de Phalempin:

Au départ, Fred et Jérémy apparaissent à la 10ème seconde: Image de prévisualisation YouTube

Sur le parcours, Fred apparait à la 8ème seconde: Image de prévisualisation YouTube

Jérémy apparait à la 12ème seconde Image de prévisualisation YouTube

Photos d’Emmanuel Daix, photographe officiel de la course, vous pouvez retrouver toutes les photos de la course en vente ici: http://www.jingoo.com/index.php?key_user=$1$dBc4Wy4b$8yVcLic6mfWAJVldMXdT/1

 

Le semi-marathon de Phalempin le 16 juin 2013: dans Compte-rendu courses phal4-198x300     phal21-198x300 dans Compte-rendu courses     phal3-199x300     phal1-200x300

 

 

Publié dans Compte-rendu courses | 10 Commentaires »

Le programme des Onnympiades des 29 et 30 juin 2013:

Posté par elanonnaingois le 15 juin 2013

Comme chaque année, la municipalité d‘Onnaing organise sur un week-end un tournoi sportif et culturel baptisé « Onnympiades » à destination des associations de la ville. Dans un esprit à la fois sportif et bon enfant, 32 équipes vont s’affronter dans 19 disciplines variées. Naturellement, l’ »Elan onnaingeois » se mobilisera à l’occasion d’un des grands rendez-vous municipaux et participera à une grande partie des épreuves proposées. Voici le programme de l’association pour les Onnympiades:

- le tir à la carabine: le samedi entre 14h et 17h et le dimanche entre 9h et 11h 30 au stand de tir

- le tir à l’arc: le samedi entre 14h et 17h et le dimanche entre 9h et 12h à la salle Béatrice Hess

- la pêche: le samedi de 9h à 12h au parc de loisirs

- la boule en bois: le dimanche de 9h à 11 au parc de loisirs

- la pétanque: le dimanche de 13h 30 à 17h 30 sur le site de la Cité de la Faïencerie

- les fléchettes: le samedi entre 14h et 17h à la salle Béatrice Hess

- le jeu de la grenouille: le samedi entre 14h et 17h à la salle Béatrice Hess

- la dictée: le samedi à 14h à l’école du Centre Niveau 2

- l’épreuve de connaissance d’Onnaing: le dimanche entre 9h et 11h à l’arrière de la salle des fêtes.

L’implication des « élans » sera maximale cette année avec leur présence au repas froid du samedi soir organisé par le Tennis de Table à l’attention de tous les participants.

Publié dans vie du club | 4 Commentaires »

La Transbaie à Saint-Valéry sur Somme le 02 juin 2013:

Posté par elanonnaingois le 6 juin 2013

Après les excellentes impressions laissées par la Transbaie aux « élans » en 2012, ces derniers ont rapidement décidé de doubler la mise pour la 25ème édition. Cependant, le jour J, pour diverses raisons, seul Adrien part à Saint-Valéry-sur Somme pour courir. Il est tout de même accompagné pour cette formidable aventure par Pascal et Jérémy venus soutenir leur acolyte. Au départ d’Onnaing et sous un beau soleil, 2h de route attendent les « élans » qui ont tout prévu pour passer une belle journée. Dès l’entrée de la Baie de Somme, les embouteillages contrecarrent les plans des « élans » qui doivent prendre leur mal en patience dans les voitures. Il faut dire que la Transbaie réunit chaque année plus de 6000 participants et le double de suiveurs dans une ville qui compte à peine 2500 âmes hors période estivale. Pour cette manifestation, les organisateurs ont mis à disposition des coureurs une prairie gigantesque en guise de parking. Cette année, le petit train de la Baie de Somme est indisponible pour transporter les trailers sur le village départ, il faut donc se garer à proximité du centre de Saint-Valéry. Après quelques hésitations, Adrien décide de ne pas investir le champ et déniche un endroit calme, désert et propice à préparer et suivre cette Transbaie.

Sur les lieux, il n’est pas question de musarder. Les « élans » ont perdu plus d’une heure dans les embouteillages et apprennent que l’appel sur la zone de départ a lieu 13h 30 soit dans un peu plus d’une heure. Pendant qu’Adrien se hâte à retirer son dossard et son T-shirt, Pascal et Jérémy préparent le barbecue qui fait office de déjeuner. Les minutes passent rapidement et Adrien ne se restaure pas dans les meilleures conditions. Un sandwich rapidement englouti, il se change puis part sur le village départ au petit trot. Ses camarades n’ont que quelques mètres à faire pour se placer au panneau du 1er kilomètre.

A 13h 30, l’imposant peloton est dans les starting-block, entre la gare et le chenal. La bonne humeur règne sur la ligne de départ, beaucoup de coureurs sont déguisés et tous viennent passer un agréable moment dans la Baie de Somme. Trente minutes plus tard, la sirène d’un bateau amarré dans le port donne le départ de la Transbaie. La troupe s’élance avec à sa tête une poignée de Kenyans et quelques athlètes picards de bon niveau. Les premiers kilomètres se déroulent dans la ville. Les trailers peuvent compter sur les encouragements nourris des spectateurs et notamment ceux des « élans » au niveau du 1er kilomètre. Adrien est particulièrement bien accueilli et peut effectuer sa folle remontée.

Au bout de 3 bornes, les coureurs atteignent la baie et plongent dans une cuvette remplie de vase et de sable. Certains en sont déconcertés malgré la réputation dont jouit l’épreuve. Il faut se lancer, la vase sera de toute façon omniprésente sur le parcours. Un peu plus de 5km sont à parcourir dans la baie pour rejoindre le Crotoy, autre station touristique samarienne. Le vent de face souffle et les coureurs ont dû souffrir dans le bourbier qu’offre la baie. Rallier le Crotoy permet de reprendre des forces d’autant plus que le ravitaillement de la course est installé dans la ville. La seconde partie du parcours est le retour sur Saint-Valéry-sur-Somme avec naturellement le vent dans le dos. Et les leaders croisent le serpentin de coureurs anonymes qui s’étend sur toute la plage.

Pendant qu’Adrien se démène dans la vase, les autres « élans » se fraient à grand-peine un passage dans la foule pour rejoindre la digue nord et ainsi assister à l’arrivée de la course. Evidemment, le Kenyans sont aux premières loges. Néanmoins, Adrien n’est pas très loin, en arrivant une grosse demi-heure après les cadors avec 15km de course environ au compteur. Il rejoint l’arrivée, noir de boue et de vase, heureux d’avoir une nouvelle fois participé à cette épreuve hors du commun.

Il retire son sac ravitaillement, se décrotte aux douches puis rejoint ses camarades partis à sa recherche dans toute la masse de coureurs et de suiveurs. Le temps de la course passé, il est l’heure du réconfort en poursuivant le barbecue arrêté trop brutalement le midi. C’est également une bonne solution au problème de circulation qui existe tant avant qu’après la course. La journée s’est terminée comme elle a commencé, sous le soleil et avec 2h de trajet, mais à une différence près, de nouveaux souvenirs pleins la tête!

Adrien: 1h 45min 46s (1914ème sur 5784 classés), félicitations!

Classement général: fichier pdf TRANSBAIE_scratch

Photos personnelles:

La Transbaie à Saint-Valéry sur Somme le 02 juin 2013: dans Compte-rendu courses 6Juin2013
6 juin 2013

Vidéo personnelle: Image de prévisualisation YouTube

Vidéo de Gérard Potierhttp://www.dailymotion.com/video/x10idxe Adrien apparaît à la 26ème seconde!

Publié dans Compte-rendu courses | 5 Commentaires »

La Course de l’Amicale des Hospitaliers à Saint-Saulve le 03 juin 2013:

Posté par elanonnaingois le 3 juin 2013

Après deux éditions en demi-teinte avec une très faible participation, il ne fallait pas s’attendre à un miracle cette année vu le manque de publicité effectuée par l’Amicale des Hospitaliers de Valenciennes et l’absence de soutien de la Ville de Saint-Saulve. Néanmoins, les coureurs sont chaleureusement accueillis à la Fondation Serbat, lieu de l’épreuve, et peuvent se jauger sur des parcours urbains agréables mais compliqués à gérer avec ses faux-plats et le vent de face. Organisée dans le cadre d’une brocante, la Course de l’Amicale des Hospitaliers proposait un 10 et un 5km dont le départ était donné à 18h.

Pascal et Jérémy, fidèles de l’épreuve saint-saulvienne, ont représenté l’Elan onnaingeois sur la course de 10km. Les craintes qu’ils ont eues à leur arrivée sur les lieux quant à une faible participation ont été fondées puisque seule une trentaine de coureurs a pris part à la compétition. Comme l’an dernier, les coureurs ont emprunté les sentiers du centre Fortier et en ont contourné l’étang de pêche. Ils se sont ensuite dirigés vers le Gras Bois où se situe notamment l’hôpital psychothérapique avant de revenir dans le centre-ville par la rue Jean Jaurès. Le petit peloton s’est rapidement étiré et les coureurs ont franchi la ligne d’arrivée, après un ou deux tours, et au compte-gouttes.

Alors que la victoire était inaccessible et se jouait en un peu plus de 33min, Jérémy a pris ce qu’il restait, en l’occurrence la deuxième place en passant sous la barre des 40min. Pascal, quant à lui, n’était pas conditionné pour prendre part à une course mais s’est démené comme à son habitude.

Sur 10km (9,7km réels):

- Jérémy: 39min 55s (2ème sur 11 classés)

- Pascal: 49min 36s (8ème).

 

 

Publié dans Compte-rendu courses | 2 Commentaires »

La 8ème édition du Trail de la Fraise à Lecelles le 26 mai 2013:

Posté par elanonnaingois le 28 mai 2013

Chaque année, le Trail de la Fraise se déroule à Lecelles sous une chaleur accablante. Placé dans le calendrier aux portes de l’été, il accueille  habituellement près de 2000 trailers venant d’horizons divers avec un grand soleil et un mercure avoisinant les 30°. Cependant, le printemps tardant à arriver cette année, il ne fallait pas s’attendre à la canicule pour la 8ème édition du trail. La tendance s’est confirmée le jour de la course puisque les coureurs ont eu droit à un ciel gris et une dizaine de degrés. Les conditions climatiques médiocres n’ont néanmoins pas refroidi les ardeurs des trailers qui sont de plus en plus nombreux à en découdre sur cette épreuve qui, il faut le souligner, est organisée de main de maître par l’association Hercule Team.

Fidèles au Trail de la Fraise, les « élans » se sont une nouvelle fois déplacés à Lecelles. On y a retrouvé Adrien et Jérémy sur la course de 15km dénommée la Cijossé et Pascal, quant à lui, était engagé sur la Cigaline de 6km. Aucun « élan » n’a tenté l’aventure sur la Mara des Bois longue de 25km.

Les tracés n’ont apparemment pas été modifiés et naturellement, tous les coureurs adultes ont du se frotter au passage à gué situé à 2km du départ. Symbole du Trail de la Fraise, le passage à gué en a surpris plus d’un cette année puisque le niveau du cours d’eau était exceptionnellement élevé. Lors de la traversée, l’eau atteignait facilement les cuisses des trailers alors qu’à l’accoutumée, seule la cheville est mouillée. Cette première réjouissance avait pour effet de mettre les coureurs dans le bain et l’esprit du trail.

Bien que les parcours n’aient pas changé, le revêtement a été radicalement différent des années précédentes. Le sol dur voire poussiéreux sur certaines portions a laissé la place à un sol boueux et glissant. La pluie de ces derniers jours a été déterminante et les chemins campagnards et forestiers traversés et, notamment à proximité des vergers, en ont porté les stigmates. Ainsi, les coureurs ont du s’employer à assurer leurs appuis en choisissant les traces les moins piégeuses. Néanmoins, beaucoup de portions non bitumées étaient roulantes et ne présentaient aucun risque comme c’est rarement le cas lors de trails hivernaux. En particulier, les deux derniers kilomètres tracés au beau milieu de la campagne amandinoise se présentent sous la forme d’un secteur pavé plat mais endommagé digne du Carrefour de l’Arbre. En l’absence de tout dénivelé, les organisateurs utilisent au maximum les difficultés des lieux afin de concocter un terrain de jeu attrayant.

Les trailers longue distance (25 et 15km) ont eu la chance de traverser le Fort de Maulde à la lueur des bougies posées sur le sol. Il s’agit, avec le passage à gué, du second fleuron du Trail de la Fraise. C’est également là que se joue habituellement  le scénario de la course. Son approche est faite d’un long faux-plat pavé et sa sortie de nombreuses buttes sinueuses en sous-bois sur lesquels les leaders s’expliquent.

Le départ de la Cijossé (15km) a été donné à 9h15 devant la salle des sports de Lecelles pour environ 650 coureurs. Adrien et Jérémy, les deux « élans » alignés la Cijossé ont fait course commune pendant 3km en grappillant quelques places. Adrien s’est ensuite détaché au train puis a haussé le rythme de manière régulière, poursuivant sa remontée dans le classement.  Jérémy est quant à lui resté son rang jusqu’à la fin de la course et a même fini en « lièvre » de PascalClassement: fichier pdf Lecelles-TrailDeLaFraise-15km

- Adrien: 1h 09min 46s (55ème sur 633 classés)

- Jérémy: 1h 13min 7s (92ème).

La Cigaline a eu lieu à partir de 10h et a rassemblé quasiment 400 participants. A l’instar de ses compères, Pascal a réalisé une belle course. Ila également effectué une remontée dans les tous premiers kilomètres. Enfin, il a pu compter sur Jérémy, qui l’a rattrappé à 2km du but, pour gagner quelques places supplémentaires. Classement: fichier pdf Lecelles-TrailDeLaFraise-6km

- Pascal: 31min 08s (113ème sur 385 classés).

Photos:

La 8ème édition du Trail de la Fraise à Lecelles le 26 mai 2013: dans Compte-rendu courses TrailDeLaFraise26Mai2013
Trail de la Fraise (26 mai 2013)

Photos personnelles et du Hergnies Athlétic Club

 

Publié dans Compte-rendu courses | 1 Commentaire »

Courses du mois de juin 2013:

Posté par elanonnaingois le 19 mai 2013

- le 1: le 1er Jogging de l’Athénée Royal à Saint-Ghislain (B): à l’occasion de la journée portes ouvertes de l’athénée, une course de 10km ainsi qu’une marche sont organisées. Le départ du 10km est donné à 10h à l’athénée, 20 rue de l’enseignement, 7330 Saint-Ghislain. Pour plus d’infos, contacter Emmanuel Delsaut au +324/96/91/86/15 ou par e-mail: e.delsaut@arsaintghislain.be

Courses du mois de juin 2013: dans Calendrier flyertransbaie2013-300x86- le 2: la 25ème édition de la Transbaie à Saint-Valéry Sur Somme: Course hors du commun organisée en Baie de Somme pour laquelle 6500 coureurs sont attendus. Le départ est donné aux alentours de 13h 30 en fonction de la marée Avenue Romain Michel. Les coureurs prendront la direction du Crotoy en traversant la baie. Après un ravitaillement à mi-course dans ce village, les coureurs feront demi-tour pour franchir la  ligne d’arrivée située Avenue du Maréchal Leclerc après 14km de course environ. En raison du caractère remarquable du site, les coureurs s’engagent à ne pas laisser de détritus sur le parcours et à ne prendre qu’une seule bouteille d’eau au ravitaillement. Des prairies sont ouvertes en guise de parkings pour permettre aux coureurs de se garer. Des navettes en petit train transporteront les coureurs et accompagnateurs vers le village départ où des animations les attendent. Les inscriptions ne sont plus possibles au jour d’aujourd’hui. Pour plus d’informationshttp://www.transbaie.com/
parcours-satellite-300x300 dans Calendrier

Sur ce parcours, Adrien et Fred, qui ont eu la chance de décrocher un dossard, porteront les espoirs de l’Elan Onnaingeois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

577c1aa757-213x300ou les 19èmes Foulées printanières de Saultain. Annulées en mars pour cause de neige, elles ont été rétablies dans le calendrier avec un succès populaire qui ne se dément pas. Plus  de 1000 participants chaque année ont le choix entre un 23km technique, un 10km à label départemental et un 5km familial entre autres. Les parcours champêtres évitent souvent le bitume et privilégient les chemins. Les foulées printanières, pour la 2ème année consécutive, constituent la 1ère manche du Challenge du Hainaut nature. Cette année, le 23km devient même un trail où les plus costauds pourront faire la différence dans le côtes d’Estreux, Sebourg, Wargnies le Grand, Jenlain et Curgies. Les départs sont donnés Avenue Henri Barbusse à partir de 8h 30. Plus précisément, le 23km démarera à 9h 30, le 5km à 9h 50 et le 10km à 10h 05. Les inscriptions se font jusqu’au 29 mai par courrier ( fichier pdf Bulletin_inscription-saultain) à retourner en Mairie de Saultain, BP 4, 59990 Saultain accompagnées d’un chèque à l’ordre de Jogging Santé Saultain. Il est aussi possible de s’inscrire en ligne jusqu’au 17 mars sous réserve d’une majoration d’1,50€. Enfin, les inscriptions sur place la veille (9h-12h et 14h-18h) et le jour de la course (majoration de 2€)  sont acceptées, elles se feront Place Paul Vaillant Couturier à la salle des fêtes. Les droits d’inscription s’élèvent à 5€ pour le 5km et à 6€ pour les 10 et 23km. Les coureurs recevront un T-shirt et pourront participer à la grande tombola après leur course. Pour plus de renseignements, contacter la mairie de Saultain au 03/27/36/49/33 ou consulter le site de la ville

 

 

 

 

 

bulletinv2-205x300ou  la 22ème édition des Foulées sainghinoises à Sainghin-en-Weppes: courses de 5 et 10km (homologuée Label Départemental) et une marche familiale organisées par le club des Foulées sainghinoises. La participation à cette manifestation est avant tout un geste de solidarité puisque le club mène une action en faveur de l’association Trisomie21-nord. Les parcours raviront tout le monde avec une portion en ville et une portion dans les champs et sur les pavés. Les départs sont donnés à l’Espace 2000, rue du 11 novembre à 9h pour le 5km et à 9h 45 pour le 10km. Un parking est proche du départ, des douches et vestiaires sont aussi mis à disposition des coureurs. Chaque coureur recevra une bière de la brasserie Lepers et une tombola sur les numéros de dossard des inscrits avant le 31 mai sera prévue. Il est possible de s’inscrire par courrier jusqu’au 31 mai. Le bulletin d’inscription (fichier pdf BIfouleessainghinoises2013)  est à envoyer chez Mmme Deleruyelle Anne, 39 ruelle de la Plate-Voie, 59184 Sainghin-en-Weppes, accompagné d’un chèque à l’ordre des foulées sainghinoises. Il est aussi possible de s’inscrire en ligne ou la veille de la

Parcours10kmSainghin-300x188course à la salle polyvalente, rue du 11 novembre de 14h à 18h. Enfin, les inscriptions le jour de la course sont acceptées dès 8h et ce jusqu’à 30min avant le départ sans majoration des frais d’inscription. Ceux-ci s’élèvent à 5€ pour le 5km et à 7€ pour le 10km. Les coureurs sont libres de faire un don supplémentaire à Trisomie21-Nord. Les dossards sont à retirer à la salle polyvalente rue du 11 novembre le samedi de 14h à 18h et le jour de la course à partir de 8h. Pour plus de renseignements, contacter Anne Deleruyelle au 09/54/38/37/09 ou par e-mail: Parcours5kmSainghin-296x300anne.deleruyelle@yahoo.fr . Voir également le site des foulées sainghinoises.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- le 9: les Foulées campagnardes hélesmoises:5 et 10km notamment. Contact : Bernard Firmin de l’Entente Athlétique Douchy au 03/27/43/64/95

ou la 1ère édition du Trail de la Vallée de la Thyria à Somzée (B) : l’Asbl Currere en collaboration avec l’échevinat de la ville de Walcourt organise un trail au milieu des paysages verdoyants de la vallée de la Thyria, petit cours d’eau de Belgique coulant en Province de Namur. L’association donne rendez-vous aux trailers à Somzée, située à mi-chemin entre Charleroi et Phillipeville, pour trois épreuves de 31, 22 et 10km et une marche. Les coureurs auront la chance de sillonner notamment les forêts domaniales de Cheslé, les bois de
Mandrivau et du Poucet et de traverser les villages de Somzée, Laneffe, Thyle-Baudouin, Morialmé et Hanzinne. Les départs ont lieu au complexe sportif de l’Abbé Michaux, 23 rue d’Amérique, 5651 Somzée à 9h pour le 31km, 9h 30 pour le 22km et à 10h pour le 10km. Deux ravitaillements seront installés sur le parcours du 31km
et un seul pour le 22km. Il n’y aura pas de ravitaillement sur le parcours de 10km. Les organisateurs conseillent aux trailers d’emporter leurs vivres de course. Des douches et vestiaires sont à disposition des coureurs. Les inscriptions se font par internet jusqu’au 2 juin. Néanmoins, il est toujours possible des’inscrire sur place le jour de la course sous réserve d’une majoration de 2€. Les droits d’inscription de 5, 8 et 10€ respectivement pour le 10, 22 et 31km sont à régler par virement bancaire (IBAN : BE89 7512 9985, BIC/SWIFT : AXABBE22). Pour plus de renseignements, visiter le site officiel : http://trailthyria.be/

 

 

top-300x38

 

 

- le 16: 29ème édition du semi-marathon de Phalempin: parcoursphalempin-300x145cette épreuve renommée et populaire attire chaque année plus de 2500 coureurs sur un parcours jouissant d’un label international FFA. Le parcours de 21,1km est essentiellement forestier, empruntant des routes asphaltées et plates des communes de Phalempin, La Neuville, Tourmignies et Attiches. Le départ de la course est donné Avenue Péchon à 9h 55. Plusieurs sas sont mis en place pour que chacun se positionne selon son classement (référence à inscrire sur le bulletin d’inscription). L’arrivée est jugée au Complexe sportif de Phalempin, rue Albert Hermant. Des vestiaires, douches, toilettes et un service de consignes sont mis à disposition des coureurs. Les inscriptions se font par courrier fichier pdf inscriptionphalempin2013 à retourner avant le 13 juin à « Entre ciel et vert », BP63, 59133 Phalempin ainsi que le règlement par chèque à l’ordre d’ »Entre ciel et vert ». Il est aussi possible de s’inscrire en ligne sur le site de la LNPCA avec une majoration de 1,5€. Enfin, les inscriptions sur place (au complexe sportif) sont acceptées le samedi 15 de 14h à 18h. Les droits d’inscription s’élèvent à 11€ avant le 2 juin et 13 au delà. Pour plus de renseignements, téléphoner au 03/20/62/93/74, envoyer un e-mail: entre.cieletvert@wanadoo.fr , visiter le site officiel

- le 22: les 1ères emjambées de Baisieux à Quiévrain (B): le Challenge des allures libres en Hauts-Pays s’enrichit avec l’arrivée d’une nouvelle course de 12,5km sillonnant Baisieux à travers champs. Le départ a lieu à 15h au stade de football de Quiévrain, rue de Valenciennes. Les inscriptions, la remise des prix et la tombola se font au même endroit. Des vestiaires sont mis à disposition des coureurs. Informations au +324/72/75/38/24.

 

dupleix-300x126- le 23: la 18ème édition des foulées Dupleix à Landrecies: Le Comité d’organisation des courses pédestres de Landrecies proposent aux coureurs un 10,3 et un semi-marathon ainsi que plusieurs marches et des courses enfants. Le départ a lieu à 10h derrière l’Hôtel de Ville. 80% du semi-marathon est dessiné dans la forêt de Mormal sur bitume et chemins. Deux ravitaillements sont prévus pour le 10,3km et le double pour le semi-marathon. Une tombola avec plus de 2000€ de lots  est organisée. Des douches (Salle Jean-Marie Leblanc) une buvette et une petite restauration sont mis en  place. Les pré-inscriptions se font par internet jusqu’au 22 juin au prix de 6 et 8€. L’inscription sur place est majorée d’1€. Les challengers Val de Sambre Hainaut ne paient leur inscription que 5€. Pour plus de renseignements: e-mail: m.arnold@landrecies.fr  , tel: 06/65/67/25/53. Site officiel:  http://fouleesdupleix.unblog.fr/

parcoursfoules211km-175x300

Parcours du semi-marathon et du 10,3km

 

parcoursfoules103km-300x218

 

 

foulees-nocturnes- le 28: les 1ères Foulées nocturnes d’Eole à Elouges (B): Comme pour les Emjambées de Baisieux, il s’agit de la 1ère mouture de cette épreuve inscrite au calendrier du Challenge des Allures libres en Hayts-Pays. Sur les traces de l’ancienne Corrida élougeoise, les Foulées nocturne d’Eole comportent un 10,5km (Challenge) et un 7,5km permettant de découvrir la campagne environnante. Les deux parcours sont ouverts aux marcheurs. Le départ des courses est donnée à 19h. Parkings, vestiaires et douches sont à disposition des coureurs au centre sportif de Dour-Elouges (rue de la Tournelle). Les pré-inscriptions se font avant le 25 juin, 4.5€ sont à verser sur le compte BE35 0688 8998 5737. Il reste toutefois possible de s’inscrire sur place (20 rue du Stade) le jour de la course dès 17h30 pour la somme de 5€. Pour plus de renseignements, contacter Eric Morelle au +32/4/73/19/14/56, e-mail: jogging.eole@pacdour.be

 

 

 

 

 

flyerangreau-219x300- le 29: la 7ème édition de la Course du Poète à Angreau (B): Cette épreuve fait peau neuve avec un tout nouveau parcours de 11,7km et une entrée dans la calendrier du Challenge Défi 13. La course emprunte routes, chemins campagnards et forestiers d’Angreau et des alentours. Le départ a lieu à 15h de la Place d’Angreau où se retrouvent les tables d’inscriptions, parking, buvette et vestiaires. Les pré-inscriptions se font sur internet  moyennant 4€. Il est possible de s’inscrire le jour de la course dès 13h 30 pour la somme de 5€. Pour plus de renseignements, contacter Jean-Marc Leblanc au +32/4/75/93/31/07, e-mail: jeanmarcleblanc@skynet.be ou visiter le site du Défi 13.

 

 

 

 

 

 

 

flyerr-et-bscarpe2013-203x300- le 30: la 12ème édition du Run&Bike de la Scarpe à Lecelles mise en place par l’Office Intercommunal de la CCRVS: Les organisateurs veulent une nouvelle fois battre le record de participation soit 396 binômes et ainsi se féliciter d’avoir un des plus grands Run&Bike de France. Les coureurs retrouveront les parcours de 5, 10 et 18km déjà empruntés par le Trail de la fraise et pourront donc redouter des tracés bucoliques sélectifs. Les départs se font sur le terrain de football derrière la salle des sports à 9h (5km), 10h (10km) et 10h 10 (18km). Face à l’engouement de l’épreuve, les organisateurs ont dû se résoudre à séparer le départ des 10 et 18km. Les inscriptions se font par courrier ( fichier pdf BIR&BScarpe2013 ) jusqu’au 22 juin à envoyer à Bouquet Eric, 602 rue Neuve, 59226 Lecelles. Elles sont toujours possibles le samedi 25 juin de 15h à 19h et le jour de la course jusqu’à 9h 30 en se rendant à la salle des sports. Les dossards sont à retirer à ces mêmes dates. Les droits d’inscription s’élèvent, par équipe, à 6, 8 et 10€ respectivement pour le 5, 10 et 18km. Atention, le jour de la course, l’inscription est majorée de 3€. Les participants recevront un T-shirt technique. Des douches et vestiaires sont à disposition des coureurs. De nombreuses animations  dont un spectacle ainsi qu’une restauration sont prévues. La tombola sportive clôturera la journée. Pour obtenir des renseignements, vous pouvez téléphoner au 06/86/67/29/50 ou envoyer un e-mail: ccordelle@ccrvs.fr .Vous pouvez aussi consulter le site http://www.runandbikedelascarpe.fr/ et la page facebook . Attention, cette année, le port du casque est obligatoire!

Publié dans Calendrier | 3 Commentaires »

La Course de la Paix à Trith-Saint-Léger le 08 mai 2013:

Posté par elanonnaingois le 9 mai 2013

Depuis que Pascal a remporté un scooter à la tombola, les « élans » reviennent toujours sur cette course dans l’espoir d’avoir la même chance que leur camarade. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la Course de la Paix a aussi été l’occasion pour les « élans » de préparer des courses plus importantes telles que la Route du Louvre ou le Marathon de la Liberté. Adrien et Fred sont venus cette année, pour la 24ème édition à Trith-Saint-Léger, non pas dans l’idée de peaufiner leur préparation mais de reprendre la compétition après une Bouillonnante éprouvante. En amateurs de longue distance, ils se sont bien évidemment alignés sur le semi-marathon, qui réunit habituellement les meilleurs régionaux ainsi que quelques athlètes africains.

Après les courses de 2 et 10km, le départ du semi-marathon a été donné à 15h 45 devant la médiathèque municipale. Un peloton composé de 150 coureurs s’élance pour trois tours de 7km qui traverse une bonne partie de la ville. Cependant, le semi-marathon a également un côté nature puisqu’il effectue une boucle au Vignoble et longe, sur le chemin de halage, une partie du Canal de l’Escaut. Plusieurs côtes dont celle du départ durcissent une épreuve qui ne manque pas d’atouts pour séduire les coureurs hors-stade. Avec un ciel ensoleillé et un petit vent frais la plupart du temps malgré une atmosphère orageuse, les conditions étaient réunies pour performer. Et les encouragements nourris des spectateurs ont été dans le même sens.

Les deux « élans » ont bouclé tous les deux leur semi-marathon mais auront connu une fortune diverse:

- Fred: 1h 42min 39s (71ème sur 129 classés) : parti prudemment, il a fourni un effort régulier et a remonté constamment des coureurs trop téméraires.

- Adrien: 1h 46min 13s (80ème): un départ rapide et un bon 1er 10km laissaient penser que la déception de la Bouillonnante ne serait plus qu’un mauvais souvenir, malheureusement, une fringale l’a contraint à réduire l’allure et à réaliser une course en demi-teinte. Nul doute que la prochaine tentative sera mieux récompensée.

Bravo aux deux « élans » qui se sont bien battus et qui ont représenté fièrement l’association (à double titre étant donné que le T-shirt était revêtu!)!

Classement général: fichier pdf Résultats2013Semi-marathonTrith

La Course de la Paix à Trith-Saint-Léger le 08 mai 2013: dans Compte-rendu courses CourseDeLaPaix08Mai2013
Course de la Paix (08 mai 2013)

Vidéo des premiers concurrents du semi-marathon après 1,5km de course:

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Compte-rendu courses | 3 Commentaires »

La Bouillonnante le 27 avril 2013:

Posté par elanonnaingois le 30 avril 2013

L’avant-course:

La Bouillonnante est une épreuve de longue haleine, un marathon qu’il faut entamer dès décembre. En effet, pour participer au trail le plus réputé de Belgique, il faut être dans les startings-blocks à la Saint-Nicolas, jour de l’ouverture des inscriptions. Cette date avait été cochée dans de nombreux calendriers de trailers qui savent que le 06 décembre est de plus en plus décisif surtout pour le 52 et le 24km. Victimes de leur succès, les organisateurs de la Bouillonnante ont délivré plus de 1500 places en moins de 24h et ont clôturé les inscriptions le jour de l’ouverture pour les deux grandes distances. Adrien, Fred et Jérémy ont réussi à obtenir le précieux sésame sur le 24km et avaient donc 5 mois devant eux pour se préparer à cette magnifique épreuve de la Province du Luxembourg.

La Bouillonnante est très prisée des adeptes de trail de par les paysages pittoresques qu’elle leur fait découvrir mais aussi par sa difficulté sans pareille. Sur un parcours plus qu’accidenté, elle concentre 1200 mètres de dénivelé positif sur 24km dont une côte de 650m avec 150m de D+. Cette année, les organisateurs avaient même prédit l’enfer aux participants avec deux passages à gué de la Semois et des conditions climatiques apocalyptiques. Finalement, il n’en sera rien. Pour la sécurité des trailers, les traversées de la Semois ont été supprimées. Quant à la météo, la pluie s’est abattue la veille de la course et a laissé la place à un soleil timide le jour J.

Adrien et Fred ont retrouvé Jérémy sur l’esplanade devant l’entrée du Château de Bouillon peu après le départ de la course de 52km. Ils ont aussi passé l’avant-course en compagnie de Daniel et David, qui se groupent de temps à autre avec les « élans » sur des compétitions. Pour la Bouillonnante, Daniel et David ont décidé de courir pour le compte de l’association bien qu’ils n’aient pas encore franchi le pas de l’adhésion. Armés de leurs sac à dos bien remplis, les compères attendent, comme près de 700 autres trailers, dans la bonne humeur qu’on les invite à entrer dans la cour du Château . Ils assistent notamment au départ des concurrents du 19km qui partent 30min plus tôt. Après quelques photos souvenirs, il est l’heure de prendre place dans le Château à côté des rapaces, les résidents de la demeure de Godefroid, pour écouter les ultimes recommandations de l’organisateur.

 

La course:

De Bouillon à Frahan:

A 9h 45, Era retentit dans le Château et l’âme des templiers reprend vie. Un coup de feu est donné par les organisateurs et les trailers s’élancent dans le passage voûté obscur menant à l’entrée du Château. Une fois revenus à la lumière du jour, les coureurs sont acclamés par les supporters massés le long de l’esplanade. Ils dévalent à tombeau ouvert les rues de la ville fortifiée et longent pendant plusieurs kilomètres la Semois d’abord sur des routes asphaltées, puis sur une route pavée et enfin sur un sentier sauvage jonché de cailloux, roches et de racines. La forêt commence à entourer les trailers et laisse entrevoir les 1ères difficultés du jour. Un ralentissement voire un embouteillage provoque la curiosité des coureurs qui découvrent une côte pentue à travers les arbres. A la queue leu leu, ceux-ci progressent à leur rythme, en marchant pour la plupart et en cherchant le meilleur appui. La pluie de la veille a rendu certains passages glissants et il n’est pas rare de voir un pied qui se dérobe. Au bout de quelques minutes, la 1ère montée, qui en appellera bien d’autres, est avalée et laisse place à la descente. Le sentier est sinueux et composé de plusieurs lacets afin de ne pas subir la pente. Ce sont donc des serpentins multicolores qui se mouvent dans la forêt d’une foulée plus ou moins assurée selon l’aisance de chacun. Au bas de la descente, les coureurs recherchent les rochers pour franchir un mince filet d’eau, signe de la Semois toute proche.

Les coureurs gagnent ensuite un sentier plus large qui traverse la forêt. Sur plusieurs kilomètres, ce chemin est en faux-plat montant et les concurrents trop téméraires sont déjà à la peine en train de marcher. Durant cette ascension, les paysages changent à une vitesse folle. Les feuillus majoritaires en bas du sentier sont progressivement remplacés par des résineux. Alors que des sapins majestueux trônent de part et d’autre des trailers, le terrain est à découvert subitement. En effet, les coureurs ont rejoint les prairies sur le haut de Corbion. Rapidement, les maisons apparaissent et les coureurs traversent la rue principale du village où les suiveurs se sont regroupés pour encourager leurs protégés. La traversée de Corbion est très rapide, le tracé étant favorable à cet instant de la course.

Les faux-plats se succèdent ensuite pendant plusieurs kilomètres au beau milieu de la forêt. Le dénivelé n’est jamais très important, il est possible d’avoir une foulée régulière. Des « toboggans » sur des monotraces entre les arbres rendent plaisante l’escapade. La sensation de vitesse est présente et les descentes techniques ne sont pas dangereuses en dehors de quelques racines qui sortent du sol. Bientôt, les coureurs arrivent au pied d’une dalle rocheuse sur laquelle la végétation se fait rare. L’ascension du caillou est laborieuse, il faut progresser avec les aléas de la nature. La roche est glissante et hostile. Des marches naturelles facilitent par moments l’escalade mais, le plus souvent, les coureurs effectuent de grandes enjambées sur les Crêtes de Frahan qui puisent dans les réserves. Au sommet, une vue panoramique bien méritée s’offre aux concurrents qui peuvent admirer la vallée de la Semois, de Rochehaut à Poupehan.

La descente s’avère évidemment technique mais pas très dangereuse, quelques échelles ont été installées pour franchir de petits pitons rocheux. Petit à petit, la forêt reprend ses droits et la descente n’en est que plus agréable. Le sol est cependant toujours caillouteux et il faut être vigilant à chaque instant. Brutalement, les coureurs émergent de la forêt et arrivent dans le petit village de Frahan où le 1er poste ravitaillement a été installé.

 

De Frahan à Botassart:

Les participants sortent leur gobelet et sont immédiatement accostés par des bénévoles avec boisson isotonique, coca et eau. Certains courent en autonomie totale et ne jettent même pas un oeil à la tente du ravitaillement pourtant richement fournie. Quelle que soit la durée de l’arrêt au stand, la plupart des coureurs finit par repartir à l’assaut de la difficulté suivante. Et celle-ci se profile très rapidement. A la sortie du ravitaillement, un pont enjambant la Semois est à franchir puis « The Wall » se présente. Il s’agit du fameux obstacle qui fait la fierté des organisateurs. 650m avec 150m de dénivelé positif à gravir. Un sentier mène au sommet mais le balisage s’en écarte et conduit les trailers nez à nez avec la pente avoisinant par endroits les 40%. Chacun adopte sa propre technique, essaie d’assurer ses appuis et trace le chemin qui lui apparaît le moins défavorable. A quatre pattes, les mains sur les genoux, sur les hanches, en balancier, les coureurs gèrent leur effort comme ils le peuvent. Cependant, il n’existe aucune solution miracle et il faut subir la pente. Alors que beaucoup pensent le calvaire terminé en rejoignant un sentier, en réalité, seule la 1ère portion est franchie. Pour la 2ème fois, il faut attaquer de front la pente. Les cuisses et mollets brûlent, certains n’en peuvent plus et font une halte, plantés au milieu de la côte. Fort heureusement, Dame Nature a renoncé a lâché ses foudres sur la région et a préservé les coureurs qui ont rarement perdu leurs appuis dans « The Wall« . Au bout de 600m de montée, des spectateurs encouragent les coureurs au prise avec un piton rocheux. Cette dalle de schiste symbolise le sommet de « The Wall« .

Les trailers reviennent tout à coup à la civilisation en traversant une route asphaltée. Bien que géré de manière admirable par la plupart, « The Wall » a fait des dégâts. Rares sont ceux qui repartent au petit trot après la difficulté. Néanmoins, des faux-plats vont favoriser la reprise de la course à pied. De l’autre côté de la route, les paysages sont similaires, la forêt de conifères est toujours omniprésente et rend les coureurs minuscules en pleine nature. Ces derniers passent un panneau assez inquiétant indiquant: « Promenade dangereuse: à déconseiller aux personnes impressionnables ou âgées ». En effet, les trailers vont emprunter la Promenade des échelles n°84 considérée comme la Promenade la plus difficile de Belgique. Et ce n’est que peu dire. Le sol schisteux est instable et la descente vertigineuse. L’entorse de la cheville ou la chute n’est jamais très loin. Les puristes n’ont aucun mal à dévaler la pente malgré le danger et les ravins pouvant atteindre les 10m de profondeur. D’autres sont plus prudents en descendant en chasse-neige et en n’hésitant pas à s’aider des arbres qui ont réussi à pousser sur les lieux. De ce fait, il est impossible d’adopter une allure régulière et pis, les muscles et l’attention sont une nouvelle fois sollicités. Afin de faciliter la descente, des échelles ont été scellées dans des blocs rocheux infranchissables. Les organisateurs de la Bouillonnante ont même voulu varier les plaisirs en proposant des cordes comme alternatives aux échelles.

Après deux bons kilomètres sur la Promenade des échelles, les trailers regagnent le bas de la vallée et longent de nouveau la Semois. Puis s’en suit une  longue descente tracée sur des sentiers forestiers où il est possible de lâcher les chevaux. Le second ravitaillement se rapproche à grands pas maintenant cependant, il nécessite de fournir un dernier effort. Alors qu’il était possible d’atteindre une vitesse folle quelques hectomètres auparavant, une côte se profile à l’horizon. Un sapin est couché de tout son long dans le sentier et indique la direction à suivre. Comme pour Corbion, l’approche de Botassart rime avec prairies. Le stand de ravitaillement a pris ses quartiers dans le refuge du Tombeau du Géant, point de vue du village de Botassart qui domine la vallée. Au ravitaillement, le choix est restreint, seul de l’Aquarius est proposé. L’arrêt est donc de courte durée pour ceux qui se sentent encore frais.

 

De Botassart à Bouillon:

Le ravitaillement derrière soi, il faut descendre les quelques marches du refuge puis entamer la dévalée du Tombeau du Géant. La descente est rectiligne et ponctuée de quelques racines d’arbres qui pointent du sol. Hormis cela, le dénivelé positif est plutôt agréable à appréhender. Montées et descentes se succèdent à un rythme fou. Toutefois, leur difficulté n’a rien à voir avec « The Wall » bien que le nombre de kilomètres commence à faire son effet. De plus en plus, les montées voire les faux-plats se font à la marche. Il reste à peine 5km et le mental va beaucoup jouer en cette fin de course. Une nouvelle côte au 20ème km use les organismes. Elle serpente parmi les arbres et beaucoup de coureurs puisent dans leurs réserves. Certains sont à la rupture physiquement et font des étirements au sol ou contre les arbres. Le sommet de cette difficulté est une récompense. En haut de la dalle de schiste, les trailers ont le privilège de découvrir une nouvelle vue dégagée sur toute la région.

La fin de course est particulièrement pénible. Le sentier continue de grimper pendant plusieurs kilomètres. Le pourcentage n’est pas élevé mais le faux-plat suffit à ceux que la plupart des coureurs, exténués à ce stade de l’épreuve, alterne entre la course et la marche. Cependant, la fin de course se rapproche à petits pas et deux signaleurs indiquent une bifurcation. Les coureurs quittent ainsi le chemin de terre et empruntent un sentier rocailleux, toujours en faux-plat montant et en haut duquel des musiciens sont placés. A leur manière, ils encouragent les valeureux participants de la Bouillonnante en tapant avec des bouts de bois sur des tonneaux. Ou encore, ils pourraient annoncer la fin de course. En effet, bien qu’il ne soit pas très visible, les coureurs sont arrivés au belvédère qui surplombe Bouillon.

Il reste donc un peu plus d’1km à parcourir. Il serait possible d’apercevoir la ville et le Château s’il ne fallait pas être concentré dans la descente d’une côte d’Auclin périlleuse. Le dénivelé mêlé aux arbres plantés sur le tracé obligent à garder une once de lucidité. En outre, les derniers coureurs du 19km à l’agonie sont quasiment à l’arrêt et il convient de slalomer entre ces nouveaux obstacles pour éviter la chute. Au bas de la descente, les coureurs arrivent sur le chemin pavé qui traverse la Semois. Un supporter agitant une grosse cloche donne à l’arrivée des allures d’Alpe d’Huez. Les spectateurs sont présents sur les bas-côtés et de plus en plus nombreux au fur et à mesure de la progression. Les coureurs quittent rapidement la route et entament la dernière côte de la journée: la montée du Château. Au pied, une vingtaine de marches délicates à négocier puis un long faux-plat sur un chemin jusqu’à l’esplanade. Poussés par les supporters, les coureurs jettent leurs dernières forces et franchissent la ligne d’arrivée sous le chapiteau d’organisation.

 

L’après-course:

L’épreuve a été rude et les organismes ont été mis à contribution. Le ravitaillement est le bienvenu surtout que le contenu des Camel-bak commençait sérieusement à diminuer. Les « élans » se retrouvent rapidement après l’arrivée, seul Adrien connait des ennuis sur le parcours. Ils guettent son arrivée au niveau du pont puis vont le rechercher en haut des marches du Château afin de l’encourager pour les derniers mètres de course. Après s’être changés, ils se sont donnés rendez-vous dans une friterie du centre-ville, sur les bords de la Semois, et se sont restaurés avec les produits locaux avant de repartir vers la France et de prochaines aventures.

 

Les résultats des « élans » en chiffres et en vidéos: fichier pdf Classement2013Bouillonnante24

- David: 2h 57min 26s (166ème sur 667 arrivants), passage au 12ème km en 1h 10min 14s (131ème). Ses vidéos: ici et

- Jérémy: 3h 05min 24s (229ème), passage au 12ème km en 1h 13min 42s (192ème). Ses vidéos: ici, et encore .

- Daniel: 3h 10min 49s (269ème), passage au 12ème km en 1h 18min 14s (271ème). Ses vidéos: ici, et encore .

- Fred: 3h 22min 44s (349ème), passage au 12ème km en 1h 25min 04s (398ème). Ses vidéos: ici, et encore .

- Adrien: 3h 50min 58s (531ème), passage au 12ème km en 1h 23min 42s (382ème). Ses vidéos: ici, et encore .

 

Les photos:

La Bouillonnante le 27 avril 2013: dans Compte-rendu courses LaBouillonnante27Avril2013
La Bouillonnante (27 avril 2013)

Publié dans Compte-rendu courses | 9 Commentaires »

Courses du mois de mai 2013:

Posté par elanonnaingois le 29 avril 2013

Les grosses échéances continuent de se succéder avec notamment les mythiques 20km de Maroilles qui soufflent leurs 30 bougies cette année:

Courses du mois de mai 2013: dans Calendrier flyermaroilles2013-300x132- le 1: la 30ème édition des 20km de Maroilles:  course populaire qui réunit coureurs du dimanche et stars africaines des pelotons, les 20km de Maroilles sont tracés dans le bocage avesnois. Le parcours en forme de 8 permet aux coureurs de goûter 2 fois plus à la ferveur des 20000 spectateurs massés dans les rues de Maroilles. Une grosse difficulté attend les coureurs au 15ème km avec la longue côte d’1km dans le village de Grand-Fayt. Les 20km de Maroilles sont un grand classique pour les « élans » qui n’ont jamais manqué une édition depuis la création de l’association. Le départ est traditionnellement donné sur les coups de 15h du centre du village pour les 4500 participants.  Une marche est aussi organisée le matin avec un départ à 10h 30. Etant donné le nombre de participants, ceux-ci sont rangés par sas de couleur sur la ligne de départ. Des ravitaillements sont installés tous les 4km sur le parcours. Chaque coureur recevra à l’arrivée une médaille, un maroilles et une flamiche. Pour les 30 ans, les coureurs recevront également un T-shirt collector. Il est possible de s’inscrire par internet jusqu’au 28 avril sur le site internet d’active global. Les inscriptions se font aussi par courrier adressées au Comité d’organisation des 20km de Maroilles, Mairie de Maroilles, BP 10211, 59550 Maroilles: fichier pdf Bulletin_dengagement_MAROILLES_2013_V2 . La PAF s’élève à 17€ à verser par chèque à l’ordre des 20km de Maroilles. Les dossards sont à retirer le jour de la course à partir de 8h sur la Place de la Mairie.  Des prairies seront gentiment ouvertes par les agriculteurs en cas de beau temps et feront guise de parcs de stationnement afin d’accueillir les coureurs et les suiveurs. Il n’y aura pas de douches ni de vestiaires. Une grosse tombola est organisée après la course. Pour plus de renseignements, téléphoner au 03-27-84-77-07 ou envoyer un e-mail à 20km-maroilles@wanadoo.fr

flyertrith2013-300x76 dans Calendrier- le 8: 24ème Course Internationale de la Paix à Trith Saint-Léger: Cette édition jouit d’un label régional classant et qualificatif pour le championnat de France FFA du semi-marathon et tient lieu de championnat régional FSGT de semi-marathon. Outre les 21,1km, on recense également un 10 et un 2km et des randonnées de 6 et 13km. Les départs sont donnés Place Roger Salengro près de la mairie à  13h 30 pour le 2km, 14h pour le 10km et 15h 45. Des postes de ravitaillements et d’épongeage sont installés sur le parcours tous les 5km. Des vestiaires, sanitaires et douches sont à disposition des coureurs à la piscine municipale (ne pas oublier sa tenue de bain). Chaque arrivant se verra remettre une serviette micro-fibre et pourra participer à la magnifique tombola: scooter, séjour aux Baléares, appareil-photos… Les inscriptions ( fichier pdf courseTrith2013 ) se font en mairie de Trith aux heures d’ouverture ou par courrier à adresser à Mr Jean-Luc Potier en mairie de Trith avant le 1er mai. Les chèques sont à libeller à l’ordre de l’OMS de Trith-St-Léger. Il sera également possible de s’inscrire le jour de la course sous peine de d’une majoration d’1,50€. La PAF s’élève à 4,50€ pour le 2km, 6,5€ pour le 10km et 8€ pour le semi-marathon. Les dossards seront à retirer individuellement le jour de la course à partir de 9h au restaurant scolaire derrière la mairie. Pour plus de renseignements, téléphoner au 03/27/24/69/23 ou au 03/27/24/69/32 ou envoyer un e-mail: sporttrith@trith.fr

flyergayant2013-300x117- le 9: les 31èmes Boucles de Gayant à Douai: à l’occasion des fêtes de Gayant, l’OMS de Douai organise les Boucles de Gayant qui réunissent chaque année près de 3000 participants. Les distances proposées sont 900m pour les enfants, 2, 5 et 10km ouverts aux adultes. Les départs sont donnés à partir de 14h 30 Place du Barlet. Les parcours sont tracés essentiellement dans les grandes artères de la ville ainsi que dans le Parc Charles Bertin. Les inscriptions se font par courrier ( fichier pdf BIGayant2013 ) jusqu’au 3 mai ou par internet jusqu’au 5. Apparemment, il serait possible de s’inscrire le jour de la course sous peine d’une majoration de 2€. Les droits d’inscription s’élèvent à 1€ pour la 2km, 4€ pour la 5km, 8€ pour la 10km et 9€ si le coureur veut à la fois participer au 5 et au 10km. La course enfants de 900m est gratuite. Les dossards sont à retirer la veille de la course de 14h à 18h ou le jour de la course à partir de 10h sous chapiteau, place du Barlet. Les participants auront la possibilité de déposer leurs effets personnels aux consignes situées sur le site de la place du Barlet. Des vestiaires et douches (maillot de bain obligatoire) seront à la disposition des participants à la piscine des Glacis (rue d’Arleux) située à 300 mètres du site départs/arrivées. Les organisateurs déclinent toutes responsabilités en cas de perte ou de vol d’objets laissés aux vestiaires et consignes. Pour plus de renseignementshttp://boucles-de-gayant.fr/  contacter l’OMS de Douai: Hôtel de Ville, BP 80836, 59508 Douai CEDEX , tel: 03/27/93/58/97, e-mail: sports@ville-douai.fr

- le 10: le Serpent d’Hainin à Thulin (B): les Joggeurs hensitois organisent cette course, 9ème épreuve du challenge belge Défi 13. Des parcours de 4 et 10km sur routes asphaltées, chemins de terre et ruelles sans difficulté sont proposés aux coureurs. Le départ a lieu à 19h à l’école communale rue Ferrer à Thulin. Chaque participant recevra un singlet et aura la chance de remporter un des nombreux lots de la tombola. Il est possible de se préinscrire par internet pour 4€. Il est aussi possible de s’inscrire sur place le jour de la course jusqu’à 15min du départ. Pour plus de renseignements, contacter André Dupont +324/77/54/14/10 ou dupont.andre@skynet.be

flyerlouvre2013-300x64- le 12: La 8ème Route du Louvre: fichier pdf BILouvre2013

 

ParcoursmarathonLouvre-300x171-  le marathon: Label national qualificatif pour le Championnat de France, parcours identique à 2011 et 2012, départ à 9h 45 du centre commercial Euralille à Lille, arrivée au site du 11/19 à Loos en Gohelle. Les participants seront accueillis dans les locaux de LMCU à deux pas du départ et du village départ pour accéder aux vestiaires, toilettes et consignes. Les dossards sont à retirer sur le site d’arrivée les 8 et 9 mai de 11h à 19h, au Siège du Conseil Régional (151 Avenue du Président Hoover) le 10 mai de 14h à 19h et le 11 mai de 10h à 19h et également le jour de la course jusqu’à 1h avant le départ. Aucun dossard n’est envoyé par courrier. Des navettes en bus seront mises en place toute la journée entre le Stade Bollaert de Lens, la gare SNCF de Lens et le site du 11/19. Trois TER rallieront la gare Lille Flandres en partance de Lens avant le départ. D’autres trains iront vers Lens après midi. Les inscriptions se font jusqu’au 3 mai par courrier (à l’adresse suivante: LNPCA- La Route du Louvre, BP 30304, 59666 Villeneuve d’Ascq cedex) réglées à l’ordre de LNPCA ou par internet jusqu’au 5 mai. La PAF est de 48€. Aucune inscription le jour de la course.

 

 

10kmlouvre2013-300x234- le 10km: Label régional qualificatif pour le Championnat de France. Le parcours a été modifié puisque le départ est, pour la 1ère fois, donné depuis la Mairie de Lens à 10h 30 pour une arrivée sur le site du 11/19. Vestiaires, toilettes et consignes à proximité du départ. Les dossards sont à retirer sur le site d’arrivée les 8 et 9 mai de 11h à 19h, au Siège du Conseil Régional (151 Avenue du Président Hoover) le 10 mai de 14h à 19h et le 11 mai de 10h à 19h et également le jour de la course jusqu’à 1h avant le départ. Aucun dossard n’est envoyé par courrier. Navettes en bus entre le Stade Bollaert et le lieu du départ toute la journée à intervalles réguliers.  Les inscriptions se font jusqu’au 3 mai par courrier (à l’adresse suivante: LNPCA- La Route du Louvre, BP 30304, 59666 Villeneuve d’Ascq cedex) réglées à l’ordre de LNPCA ou par internet . La PAF est de 7€. Aucune inscription le jour de la course.

En outre, de nombreuses randonnées, une marche nordique et un marathon-relais sont organisés. Plus de renseignements sur: http://www.laroutedulouvre.fr/cmsms/  , infos inscriptions: tel: 03/28/76/18/03 ou 06/85/13/95/41 ou e-mail: inscriptions@laroutedulouvre.fr; infos générales: 03/28/76/18/00 ou 0820/22/59/62 ou e-mail: contact@laroutedulouvre.fr

 

 

 

- le 18: le Jogging du Printemps à Angre (B): Initialement programmé  le 16 mars, le Jogging du Printemps a été annulé pour cause de neige. Néanmoins, cette épreuve du Challenge des Hauts-Pays a été reportée au 18 mai, pour le plus grand plaisir des amateurs de course à pied. Il s’agit d’une course de 10,400km vallonnée dont le départ est donné à 15h à la salle du Colibri.

parcoursmaubray-300x245- le 20: le Jogging du Vieux Canal à Maubray (B): Cette manche du Challenge ACHRO est dessinée sur parcours de 11,200km légèrement vallonné, principalement sur routes asphaltées, avec en point d’orgue 3 kilomètres le long de l’ancien canal. Le départ est donné à 10h de l’école libre de Fatima (25 rue du Marais). Les inscriptions, arrivée, remise des prix, douches et vestiaires sont au même endroit. Deux ravitaillements sont installés sur le parcours ainsi qu’un à l’arrivée. Plus de renseignements par e-mail: e_scolas@yahoo.fr ou sur le site de l’ACHRO

 

 

 

 

 

 

 

flyerlecelles2013-300x68- le 26: le 8ème Trail de la Fraise à Lecelles: Pour la 2nde fois consécutive, Hercule Team organise son trail le dimanche matin, probablement pour échapper à la canicule de l’après-midi et pour attirer un maximum de coureurs. Les parcours sont tracés dans la campagne amandinoise où il y a très peu de dénivelé. Le passage à gué et la traversée du Fort de Maulde sont les moments mémorables de la course. Cette année encore, le Trail de la Fraise fait partie du Challenge du Hainaut associant les Foulées Printanières de Saultain, la Course des Terrils de Raismes et donc le Trail de la Fraise. Les distances proposées sont (Cigaline), 15 (Cijossé) et 25km (Mara des Bois) (en dehors des courses enfants). Les départs sont donnés rue de l’Egalité devant la salle des sports à partir de 9h. Les inscriptions fichier pdf flyer-2013fraise ) se font, par courrier pour le 22 mai au plus tard, accompagnées d’un chèque du montant de l’inscription à l’ordre d’Hercule team et à adresser à Mme Joëlle Robert, 98 rue Neuve, 59226 Lecelles. Il est aussi possible de s’inscrire par internet (majoration d’1,50€)  jusqu’au 23 mai ou sur place la veille de la course de 10h à 18h (majoration de 2€). Attention, aucune inscription le jour de la course. Les droits d’inscription, tous reversés à l’association des Clowns de l’espoir et à ARCAD s’élèvent à 12, 10 et 5€ pour respectivement la 25, 15, 6km. Les dossards sont à retirer le samedi 26 mai de 10h00 à 18H et le dimanche matin à partir de 8h. Vestiaires et douches sont à disposition des coureurs au niveau de la salle des sports.  Des animations et une petite restauration sont également à attendre. Pour plus de renseignements:  http://www.traildelafraise.fr/ , tel:06/80/45/83/18.

Publié dans Calendrier | 7 Commentaires »

12345...11
 

Pétanque Bouressoise |
sambofrance |
VIET VO DAO ECOS GASNY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | llesraiderdebou
| clubsportifibmmop
| footourug