Courses du mois de juin 2012:

Posté par elanonnaingois le 31 mai 2012

Le rythme ralentit après 2 mois de folie où les « élans » ont enchaîné les courses. Une seule course sera présentée ici car il ne faudra pas occulter la participation aux Onnympiades les 23 et 24 juin. En juin, pour courir, vous devrez sortir du valenciennois!

Courses du mois de juin 2012: dans Calendrier FlyerSainghin-217x300- le 3: la 21ème édition des foulées sainghinoises à Sainghin-en-Weppes: courses de 5 et 10km organisées par le club des foulées sainghinoises. La participattion à cette manifestation est avant tout un gest de solidarité puisque les droits d’inscriptions sont reversés à une association d’aide aux enfants autistes « La main tendue«  ». Les parcours raviront tout le monde avec une portion en ville et une portion dans les champs et sur les pavés. Les départs sont donnés à l’Espace 2000, rue du 11 novembre à 9h 15 pour le 5km et à 9h 45 pour le 10km. Un parking est proche du départ, des douches et vestiaires sont aussi mis à disposition des coureurs. Il est possible de s’inscrire par courrier jusqu’au 1er juin. Le bulletin d’inscription ( fichier pdf bulletin_inscription_2012 ) est à envoyer chez Mmme Deleruyelle Anne, 39 ruelle de la Plate-Voie, 59184 Sainghin-en-Weppes, accompagné d’un chèque à l’ordre des foulées sainghinoises. Il est possible également de s’inscrire le jour de la course sans majoration. Les droits d’inscriptions s’élèvent à 5€ pour le 5km et à 7€ pour le 10km. Les coureurs sont libres de faire un don supplémentaire à « La main tendue ». Les dossards sont à retirer à la salle polyvalente rue du 11 novembre le samedi de 14h à 18h et le jour de la course à partir de 8h. Pour plus de renseignements, contacter Anne Deleruyelle au 03/20/58/62/61 ou par e-mail: anne.deleruyelle@yahoo.fr . Voir également le site des foulées sainghinoises.

Parcours du 10km                                                                                                             Parcours du 5km

Parcours10kmSainghin-300x188 dans Calendrier                                           Parcours5kmSainghin-296x300

- les 23 et 24: Les Onnympiades à Onnaing. Diverses épreuves sportives et culturelles sont organisées aux 4 coins de la ville à partir du samedi après-midi jusqu’à dimanche 16h. Le week-end se clôture à la salle Victor Hugo avec la remise des récompenses.

Les « élans » seront présents massivement à cette manifestation et ce, pour la 1ère fois depuis les débuts de l’association. On pourra les retrouver sur les épreuves de:

- pêche le samedi matin

- tir à la carabine le samedi après-midi

- boules en bois le dimanche matin

- dictée le samedi après-midi

- fléchettes le samedi après-midi

- jeu de la grenouille le samedi après-midi

- pétanque le dimanche après-midi.

Publié dans Calendrier | 5 Commentaires »

Le Trail de la Fraise à Lecelles le 27 mai 2012:

Posté par elanonnaingois le 27 mai 2012

Les organisateurs avaient décidé de décaler la course du samedi après-midi au dimanche matin. Mais rien n’y fait, c’est écrit,  le Trail de la Fraise doit se dérouler sous la canicule. La chaleur ne fait cependant pas peur aux trailers car, à ce moment du reportage, il ne fait aucun doute que le nombre de participants ait encore été explosé cette année. Ce record fera évidemment plaisir à Hercule Team qui a récolté  les droits d’inscriptions au profit des Clowns de l’espoir, d’une fondation à Haïti et de l‘ARCAD.

Habitués de cette épreuve sympathique et bien conçue, les « élans » étaient naturellement présents pour une nouvelle édition. Arrivés de bon matin à Lecelles, ils n’ont eu aucun mal à retirer leurs dossards et à se préparer. Néanmoins, le départ du 26km approchait à grands pas pour Adrien et Jérémy. Fred, Cyril, Jean-Marc, Medhi et Pascal avaient opté quant à eux pour le format inférieur de 15km. Quoi qu’il en soit, il fallait avoir du courage pour se lancer dans un périple tel que le Trail de la Fraise.

Après une petite démonstration d’un groupe de danseurs antillais fidèle à l’organisation de la course depuis maintenant quelques années, le départ du 26km a été donné à 9h. Près de 200 participants étaient réunis pour l’épreuve majeure de ce trail. S’en sont suivis ceux du 15km qui obtient la faveur des coureurs puisque plus de 600 participants s’y sont alignés et du 6km. Il est également important de ne pas oublier les courses pour enfants et les randonnée qui font partie intégrante du Trail de la Fraise.

Les parcours sont tracés à travers la campagne amandinoise surtout sur les territoires de Lecelles et Maulde. Les premiers kilomètres sont synonymes de prairies où il convient d’être vigilant aux entorses du fait que l’herbe masque les irrégularités du sol. Rapidement, on rejoint le passage emblématique de la course: le passage à gué. Les spectateurs ne s’y trompent pas et sont massés de part et d’autre du cours d’eau pour assister à ce moment mémorable. On pourra regretter cette année la pose de planches au fond du cours d’eau qui a retiré le caractère authentique de l’instant. Un trailer aime avoir les pieds mouillés!

Les prairies laissent ensuite place aux champs de maïs et autres et les coureurs sont alors entièrement en proie au soleil. C’est l’occasion pour les amateurs du Run&Bike de la Scarpe de reconnaître le parcours qu’ils emprunteront dans un mois maintenant: chemins pavés, sable et gros cailloux. A cela s’ajoute un peu de dénivelé dans une région qui n’est pas réputée pour son relief. Malgré tout, quelques faux-plats jalonnent le parcours.

Les paysages changent une nouvelle fois avec l’entrée dans un bois au niveau de Maulde. Les coureurs soufflent un peu et peuvent s’abriter du soleil. Cependant, le tracé est tortueux avec de nombreux virages serrés et aux petites buttes dignes d’un parcours de cross. Le Fort de Maulde, « posé » de manière incroyable en plein milieu du bois, va vite devenir le terrain de jeu des trailers. Il est, avec le passage à gué, le fer de lance du Trail de la Fraise. Les coureurs ont donc eu droit  à la traversée du Fort éclairé aux bougies dans une ambiance du tonnerre.

Ils regagnent encore les champs qui s’étendent à perte de vue puis arrivent dans des vergers où le sol est particulièrement piégeur. En effet, des ornières crées par le passage répété des engins agricoles sont cachées par l’herbe. L’instabilité des appuis fait partie du trail et les coureurs chevronnés du 26km s’en sortent sans problème. Les moins aguerris ouvriront grands les yeux dans l’unique but de rallier l’arrivée. Les coureurs du 6km ne se posent pas de question à ce sujet étant donné qu’ils ne viendront pas jusque là et que ceux du 15km feront demi-tour à hauteur du Fort de Maulde.

Les paysages champêtres succèdent aux prairies et les prairies succèdent aux champs. Durant toute la course, les coureurs verront très peu d’ensembles urbanisés. Et ce constat se vérifie aussi de l’autre côté de la frontière. Le parcours du 26km a sensiblement été modifié pour éviter que les coureurs longent une voie ferrée sur 2km. Par voie de conséquence, ils ont emprunté des chemins belges à proximité du village de Rongy. Le passage outre-Quiévrain n’a pas vraiment été remarqué, le retour en France encore moins, la frontière n’étant nullement matérialisée sur des routes très peu fréquentées.

La rentrée sur Lecelles est familière des participants tant les chemins se ressemblent. Pourtant, c’est une erreur, Hercule Team fait découvrir un maximum de décors. La chaleur a certainement fait son oeuvre pour tenir ce genre de propos. Après plus de 20km sous un soleil de plomb, la fatigue, la soif et surtout l’envie d’aller au bout du défi sont le cocktail des derniers moments de course. Il est temps de rejoindre les ultimes concurrents du 15km au bout du rouleau et on aperçoit le clocher de l’Eglise de Lecelles. Un dernier virage à gauche aux 200m laisse entrevoir l’arche Endurance Shop synonyme d’arrivée. Les coureurs se sentent pousser des ailes comme si le départ venait à peine d’être donné. La ligne est franchie non sans un certain plaisir et la 7ème édition du Trail de la Fraise prend fin.

La mouture 2012 est excellente, les coureurs ont pu retrouver les décors et l‘ambiance qu’ils aiment. Ce sont 1858 participants qui ont été finalement recensés pour le plus grand bonheur d’Hercule Team. D’ailleurs, le mérite revient à cette association qui a su ouvrir une discipline, en principe, technique et qui est l’affaire de spécialistes, au plus grand nombre. Les courses enfants et la 6km en témoignent tout comme les points de ravitaillements installés tous les 4km. Enfin, on insistera sur le côté festif de la manifestation qui prend place à côté du trail: petite restauration, vente de produits locaux, théâtre de rue… Quelques points négatifs sont tout de même à relever: la trop grosse attente sous la chaleur au niveau du ravitaillement final, le passage à gué sans avoir les pieds mouillés!?

Résultats:

Chez les « élans« :

Sur la 26kmfichier pdf Classement du 26km

- Adrien: 2h 20min 51s (81ème sur 219 classés):  parti en sous-régime avec Jérémy, Adrien a appuyé sur le champignon peu après le 9ème km et a effectué une inexorable remontée malgré sa douleur au talon.

- Jérémy: 2h 31min 56s (116ème): Jérémygrappillé des places tout au long du parcours grâce à une progression linéaire mais a été malheureux sur une erreur de parcours d’1,2km qui lui a fait perdre 7min environ.

Sur la 15kmfichier pdf Classement15km

- Cyril: 1h 10min 58s ( 33ème sur 518 classés): Cyril a démarré sur de bonnes bases pour prendre un rythme de croisière lui ayant permis de déposer de nombreux concurrents trop téméraires.

- Fred: 1h 22min 08s ( 155ème): Fred a réussi son 1er vrai test en compétition, il est de retour!

- Jean-Marc: 1h 23min 35s ( 174ème): Comme toujours, Jean-Marc répond présent et signe un beau chrono. Il a eu Fred en point de mire toute la course. Est-ce que les positions seront similaires à la prochaine course?

- Medhi: 1h 24min 26s ( 181ème): 2ème course de l’année pour Medhi qui essaie de prendre le temps de courir. Malgré un manque d’entrainement, il talonne son père.

- Pascal: 1h 32min 43s ( 284ème): un beau début de course pour Pascal qui a craqué lors des 5 derniers km sous la canicule.

Après la course, les « élans » se sont ressourcés à la buvette et ont bien rigolé en participant au spectacle de rue dénommé l’Oivion!

Vidéo réalisée par l’ »Elan onnaingeois: Image de prévisualisation YouTube

Le Trail de la Fraise à Lecelles le 27 mai 2012: dans Compte-rendu courses TrailDeLaFraiseALecelles27Mai2012
Trail de la Fraise à Lecelles (27 mai 2012)

Crédit photos:

- Hercule Team ( http://www.facebook.com/pages/Trail-de-la-Fraise/133742393356837 )

- Christophe Semail de l’As Anzin

- Fabrice Lefèvre du H.A.C

- Cyril Audras de l’USVA

Merci à tous!

Publié dans Compte-rendu courses | 9 Commentaires »

La Course de l’Amicale des Hospitaliers le 20 mai 2012 à Saint-Saulve

Posté par elanonnaingois le 21 mai 2012

Les « élans » ont continué sur leur lancée en ce mois de mai en participant à une course non-officielle située à 2 pas d’Onnaing. L‘Amicale des Hospitaliers, dans le cadre de la fête du printemps, a dessiné un parcours dans les rues de St-Saulve  ouvert aux coureurs. Pour cette 2ème édition, 3 distances étaient proposées: 5, 10 et 20km. En raison d’un manque flagrant de publicité, peu de coureurs se sont déplacés. Dans la cour de la Fondation Serbat, seuls 35 coureurs attendaient l’heure du départ. Parmi eux, 5 « élans » étaient prêts à gambader sur leurs routes d’entrainement. Lionel et Jérémy ont pris le départ du 20km alors que Fred, Jean-Marc et Pascal en sont restés au 10km.

Vers 9h 30, le départ de la course est donné. Les coureurs font alors route vers le centre Fortier, un poumon de verdure et une étendue d’eau en pleine ville. Ils regagnent vite la ville avec la traversée de la Place du 8 mai 1945 puis se dirigent vers le Gras Bois. La route se sépare alors car les coureurs du 20km descendent sur le Bas Marais alors que les autres font le tour des lotissements et regagnent lors d’un faux-plat montant l’artère principale de la commune, la rue Jean Jaurès. Il est possible pour les coureurs de souffler un peu sur cette rue en pente descendante. sauf pour ceux du 5km qui donnent le dernier coup de collier avant l’arrivée. En effet, au rond point, ces derniers rentrent sur la Fondation alors que les participants du 10km continuent tout droit, passent devant la mairie puis bifurquent vers l‘Eglise et le centre Fortier pour un 2ème tour de 5km.

Les coureurs du 20km, quant à eux, se retrouvent seuls dans les chemins agricoles du Bas-Marais. La traversée de la rue Jean Jaurès vient couper cette monotonie mais les courageux repartent très rapidement dans les champs du chemin des Baudeliers. Ils courront alors pendant quelques minutes sur le territoire d’Onnaing et le tracé du Parcours du Coeur.  La suite est bien connue des « élans » puisque le tracé de la course longe l’autoroute jusqu’au pont d’Estreux et bifurque vers la Rocade et le Roleur via le chemin de Saultain. Le retour dans le centre est acté au niveau de la rue Roger Salengro. La boucle de 13km a été parcourue et il reste la boucle de 5km effectuée quelques minutes auparavant par les coureurs des 5 et 10km. Au final, le 20km en fera réellement 17.

Somme toute, le parcours est sympathique, mi-urbain mi-campagnard. Il es t également sélectif avec de nombreux faux-plats nécessitant de relancer et un vent qui balaie les champs. La chaleur a ajouté une difficulté supplémentaire à l’épreuve. Un bémol peut être constaté concernant le fléchage, les leaders ont quelquefois hésité sur la direction à prendre et certains coureurs du 20km se sont égarés. Les ravitaillements étaient bien fournis au niveau du solide, par contre, il manquait un peu d’eau surtout qu’il faisait lourd. On appréciera la rapidité de la remise des récompenses même si elle a été un peu bâclée et confuse.

Les organisateurs ont laissé entendre que la course de l’Amicale des Hospitaliers serait l’an prochain une des épreuves inscrites au calendrier régional des courses. Si les promesses sont tenues, de bien belles choses se dérouleront au niveau de la course à pied en 2013 à Saint-Saulve.

La Course de l'Amicale des Hospitaliers le 20 mai 2012 à Saint-Saulve dans Compte-rendu courses Amicale-des-Hospitaliers-300x170                                 Profil-Amicale-300x122 dans Compte-rendu courses

 

 

Résultats des « élans« :

Sur la 17km (une quinzaine de concurrents):

- Jérémy: 1h 15min et la 3ème marche du podium

- Lionel:  1h 23min très bon chrono malgré quelques erreurs d’aiguillage, 8ème position

Sur la 10km (une dizaine de concurrents):

- Fred: 43min et la 2ème place récompensée par un magnifique blouson!

- Jean-Marc: 44min, 4ème position

- Pascal: 45min, 5ème position.

Photos:

CourseDeLAmicaleDesHospitaliers20Mai2012
Course de l’Amicale des Hospitaliers (20 mai 2012)

Publié dans Compte-rendu courses | 7 Commentaires »

La Transbaie à Saint-Valéry-sur-Somme le 13 mai 2012:

Posté par elanonnaingois le 15 mai 2012

Ce 13 mai 2012, une nouvelle aventure est à mettre au compteur des «élans»: la Transbaie. Partis de bon matin du kiosque, ils ont fait route vers la Picardie à la découverte de la Baie de Somme. A leur arrivée à Saint-Valéry-sur-Somme, ils ont pu constater l’engouement suscité par la Transbaie, les files de voitures souhaitant accéder aux parkings aménagés pour l’occasion étaient là pour en attester. Lors de cette journée, la population du charmant petit village a presque été décuplée.

Comme à Maroilles, Adrien avait tout prévu pour faire un barbecue sous un beau soleil. Il fallait alors se hâter à retirer les dossards afin d’avoir un minimum de temps pour digérer tout ce qui allait être ingurgité. L’organisation de la course avait mis gratuitement à disposition des coureurs et suiveurs le petit train de la Baie de Somme qui est généralement payant pour les vacanciers qui viennent visiter la Baie. Le train servait à relier rapidement les parkings retirés au centre du village. Etant donné que le train faisait un aller-retour et qu’il n’allait pas revenir avant 20 minutes, les «élans» ont décidé d’arpenter les rues étroites de Saint-Valéry qui sentent bon les vacances au bord de la mer. Après 20 minutes de ballade, ils ont enfin pu apprécier la vue sur l’embouchure de la Somme et le port de plaisance. On a pu mesurer la machine bien huilée de l’organisation avec un village-départ énorme dans lequel le retrait des dossards et du T-shirt souvenir est ultra-rapide. Au retour, les «élans» ont eu la joie de monter dans le petit train.

Le barbecue a été l’occasion de bien rigoler avant la course. Chips, saucisses et merguez étaient au menu et arrosés de bière, rosé et autres boissons non-alcoolisées. Il a tout de même fallu mettre un terme rapide au banquet pour ne pas louper le départ de la Transbaie donné à 13h 30 soit une fois que la mer s’était retirée de la Baie.

Pascal et Jérémy, venus supportés les autres «élans», ont cherché le meilleur point de vue afin de profiter d’un passage mythique de la course, celui du bain de vase! Ce fut chose faite en entrée de Baie après quelques efforts pour y accéder au mépris des règles de sécurité et par la traversée, en principe, interdite de l’écluse. Pendant ce temps là, Adrien, Jean-Marc, Fred et Lionel ont rejoint le lieu de départ et se sont calés en fin de peloton fort de 7000 coureurs un peu déjantés.

A 13h 30, tout le monde est lâché dans les rues étroites de Saint-Valéry-sur-Somme. L’ambiance qui y règne est incroyable, une sorte de petit Alpes d’Huez par un mois de juillet. Les spectateurs exhortent la masse imposante qui dévale vers la Baie. Après 4km, le sable vaseux fait son apparition, ce pourquoi 7000 personnes n’ont pas hésité à chausser leurs baskets. Dès les 1ers mètres, le ton est donné puisqu’il s’agit de traverser sans encombre une cuvette pleine de vase. Certains font connaissance de près avec la mélasse, d’autres y laissent une chaussure. La suite n’est faite que de boue, de vase, de trous d’eau pour rallier le Crotoy, autre station balnéaire de la Somme. La bonne humeur est de mise sur le parcours, beaucoup musardent en chemin et les «élans» ne vont pas faillir à leur réputation. Le vent de face qui souffle fort est à peine remarqué tant l’essentiel est ailleurs.

Au Crotoy, c’est la mi-course et aussi le moment du ravitaillement. La propreté de la Baie devant être irréprochable, le ravitaillement est à consommer sur place de préférence. Enfin, le Crotoy est également l’endroit propice pour quitter momentanément le sable collant, une petite boucle étant prévue dans les rues.

Puis, le retour est amorcé. On repasse par le même tracé, il est alors possible pour les premiers qui filent à toute allure vers l’arrivée de croiser de joyeux drilles qui ne pensent qu’à salir leurs camarades. La fin de course est particulièrement comique surtout pour les derniers qui ne parviennent pas à sortir de la Baie sans courir à reculons. La pente glissante est diffcile à appréhender, certains prennent de l’élan, d’autres y vont par paliers, quelqu’uns rampent à quatre pattes: un spectacle hilarant pour des spectateurs bien à l’abri sur un sol dur!

La fin de course n’est qu’une longue ligne droite faite de cailloux qui ressemble à une haie d’honneur tant les gens sont amassés sur les bas-côtés. Donc, c’est une fin de course où on se sent pousser des ailes sauf pour les malheureux qui ont égaré une de leurs chaussures dans la vase. Au bout de 17km, la ligne d’arrivée de la Transbaie est franchie. On ressent toujours cette ambiance bon enfant qui règne. D’ailleurs, les «élans» ne sont pas en reste.

En effet, relatons maintenant leur course. Fred a démarré les hostilités en poussant Adrien dans les sables mouvants. L’élément déclencheur était suffisant pour notre tout nouveau promu Président qui ne donne pas sa part à un autre lorsqu’il s’agit de s’amuser. Tour à tour, chaque «élan» a goûté au sable valéricain. Jean-Marc s’est livré à une course poursuite pour échapper à la sentence et il faut avouer qu’il s’en est bien sorti. Il a même faussé compagnie au groupe alors qu’Adrien et Fred s‘acharnaient sur le malheureux Lionel. C’est pourquoi, à l’arrivée, on retrouve:

  • Jean-Marc: 1h 58min 25s (3110ème sur 4895 classés)
  • Lionel: 2h 04min 38s ( 3578ème)
  • Fred: 2h 06min 32s ( 3712ème)
  • Adrien: 2h 06min 37s ( 3722ème)

Après une bonne douche improvisée et un morceau de tarte au sucre préparée par Adrien, il était temps de reprendre la route vers Onnaing. Il aura fallu quand même 30 minutes pour sortir de Saint-Valéry-sur-Somme, occasion parfaite pour revivre des moments inoubliables dans la voiture!

Classement général: fichier pdf Transbaie-2012—Classement-general

Déjà les photos:

La Transbaie à Saint-Valéry-sur-Somme le 13 mai 2012: dans Compte-rendu courses LaTransbaie13Mai2012
La Transbaie (13 mai 2012)

Vidéo réalisée par France 3 Picardie au coeur de la course: http://www.dailymotion.com/video/xqthzj

Vidéo du départ réalisée par le quotidien Le Courrier Picardhttp://www.dailymotion.com/video/xqtayp

On y aperçoit les « élans » au petit trot à 4min 25s

Publié dans Compte-rendu courses | 9 Commentaires »

La Course de la Paix à Trith-Saint-Léger le 8 mai 2012:

Posté par elanonnaingois le 11 mai 2012

Une semaine  après les 20km de Maroilles, le monde de la course à pied avait cette fois-ci rendez-vous à Trith-Saint-Léger pour assister à la 23ème édition de la Course internationale de la Paix. Une nouvelle fois, Trith a proposé un plateau relevé d’athlètes venant d’Afrique et également du Nord-Pas-de-Calais bien que ces derniers ont joué dans une catégorie inférieure.

Trith étant situé à quelque encablures d’Onnaing, les « élans » ont participé à la course voire aux courses. En effet, Pascal, Adrien et Lionel se sont alignés sur le 10km. Les 2 derniers nommés ont même doublé la mise en courant aussi le semi-marathon, Lionel étant inscrit sur le Marathon de la Liberté de Caen. Les 3 « élans » ont été soutenus par leurs camarades Jean-Marc et Jérémy.

A 14h, le départ du 10km a été donné pour plus de 500 coureurs. Comme une semaine avant, le chaleur a fait son apparition et les organismes ont souffert comme en attestent les chronos. Un parcours exigeant et un vent soufflant en rafales ont ajouté des difficultés supplémentaires à la course. Adrien et Lionel n’ont pas tout donné en prévision du semi-marathon démarrant 1h 45 plus tard. Pascal s’est également bien battu et a remonté la moitié du peloton après un départ dans les dernières positions.

Adrien et Lionel se sont bien restaurés au ravitaillement d’arrivée et ont enchaîné sur le semi-marathon à 15h 45 à côté de 200 autres coureurs dont une bonne quinzaine de gazelles africaines. Durant la course, le soleil s’est montré plus timide, ce qui a eu pour effet de la rendre plus supportable. Néanmoins, le semi-marathon est une affaire de spécialistes qui n’est pas conseillée au premier venu. Adrien et Lionel ont logiquement couru sous leur vitesse de croisière habituelle. Ils auront cumulé sur la journée plus de 30km. Arrivé éprouvé, Lionel peut tout de même être confiantle Marathon de la Liberté s’annonce sous les meilleurs auspices.

Sur le 10km: fichier pdf TRITH_2012_10km

- Adrien: 47min 00s ( 173ème sur 522 classés)

- Lionel: 49min 26s (222ème)

- Pascal: 51min 21s ( 270ème)

Sur le semi-marathon: fichier pdf TRITH_2012_SEMI

- Adrien: 1h 45min 00s ( 110ème sur 196 classés)

- Lionel: 2h 01min 44s (169ème)

Photos:

La Course de la Paix à Trith-Saint-Léger le 8 mai 2012: dans Compte-rendu courses CourseDeLaPaixATrith8Mai2012PhotosPersonnellesEtDeRunning59
Course de la Paix à Trith (8 mai 2012) (Photos personnelles et de Running 59)

Vidéo publiée par Running 59: dans la course aux côtés de Stéphane Chopin: http://www.dailymotion.com/video/xqs0l3

Publié dans Compte-rendu courses | 7 Commentaires »

Les Boucles de Kopierre le 20 mai 2012 à Aniche

Posté par elanonnaingois le 7 mai 2012

Les Boucles de Kopierre le 20 mai 2012 à Aniche dans Calendrier img081-217x300

 

 

Cette course tenant à coeur à Pascal qui devrait probablement y aller avec quelques autres « élans« , une petite présentation des Boucles de Kopierre va être faite. La 7 ème édition des Boucles de Kopierre se déroule le dimanche 20 mai à Aniche, entre Denain et Douai. Les distances proposées sont 1, 2, 5 et 10km. Le départ des courses enfants est donné à 9h 30. Celui des 5 et 10km à 10h. Le circuit emprunte une partie du quartier de la Nation et du site des Navarres. Les inscriptions se font en mairie d’Aniche, rue Barbusse, 59580 Aniche. Le bulletin d’inscription ( fichier pdf BIKopierre ) est accompagné d’un chèque libellé à l’ordre de l’OMS Aniche. Les courses enfants sont gratuites, les droits d’inscription des 5 et 10km s’élèvent respectivement à 3 et 6€. Pour plus de renseignements, téléphoner aux 03/27/08/02/71 et 06/21/32/57/56.

 

Publié dans Calendrier | 2 Commentaires »

Les 20km de Maroilles le 1er mai 2012:

Posté par elanonnaingois le 2 mai 2012

En cette période maussade, les Dieux de la météo ont décidé d’épargner les 20km de Maroilles. Pourtant, la course a été loin de recenser le même nombre de coureurs et de spectateurs que les années précédentes. Chez les « élans » aussi le contingent n’était pas très élevé alors que les 20km de Maroilles sont une tradition pour eux. Démotivation, récupération, blessures, problèmes familiaux en sont la cause et, au final, les espoirs des « élans » ont reposé sur les épaules d’Adrien, de Jean-Marc et de Lionel. Comme il lui arrive de le faire occasionnellement, David s’est mêlé au groupe. On a également pu compter sur Daniel « Knauf » pour qui c’était le premier déplacement avec les « élans ». Enfin, Fred et Jérémy, fidèles aux postes, ont été de la partie mais seulement en tant que spectateurs.

Adrien, fraîchement désigné Président par le bureau, avait tout prévu pour la réussite de la journée. En effet, armé de charbon de bois, il a préparé un barbecue qui en a fait rire certains, saliver d’autres. Quoi qu’il en soit, le barbecue allait permettre de mettre de la bonne humeur (pas forcément de faire des chronos idéaux).  Après un déjeuner qu’on pourra qualifier de relativement raisonnable, les « élans » ont arpenté les rues noires de monde de Maroilles afin de faire descendre tout ce qui avait été ingurgité. Puis ce fut rapidement l’heure de se mettre en tenue, de s’échauffer et de tenir sa place sur la ligne de départ.

Sous les coups de 14h 45, le speaker a fait monter l’ambiance en exhortant la foule à taper dans les mains pour le départ des handisports. Dans la foulée, les 3000 valides sont partis avec le frisson au corps et un air de « The eye of the tiger » dans les oreilles. Surmotivés par les vivas du public et cette ambiance exceptionnelle, ils ont dévalé le village à toute allure et ont fait route vers le bocage, paysage caractéristique de la région avesnoise.

Les premiers kilomètres, sur la Route de Landrecies rectiligne, sont vallonnés et, à la faveur d’un placement chanceux, il est possible, même en étant en plein milieu du peloton, d’apercevoir au loin la tête de course déjà prête à bifurquer vers la droite et les petits chemins agricoles. Le rapport à la campagne est direct, les coureurs sont alors entourés de prairies à perte de vue. Néanmoins, la rare urbanisation est l’occasion de profiter des encouragements nourris de la population locale.

Après cet intermède pleinement campagnard, les coureurs sont de retour au 7ème km dans Maroilles et revigorés à la vue du public toujours aussi enclin à pousser leurs proches. Avec le soleil qui, une fois n’est pas coutume, s’est installé en cours d’après midi, certains sont déjà à la peine alors que la mi-course n’est pas encore atteinte. Adrien, frais comme un gardon grâce à ce qu’il a ingéré durant le barbecue, est bien placé  mais ne supporte plus sa paire de lunettes. Jean-Marc et Lionel passent quelques minutes plus tard également en bonne condition et ne manquent pas de saluer Fred et Jérémy.

Le contrecoup est souvent difficile à encaisser à la sortie du village lorsque la ferveur laisse place au calme plat. Cependant, tout le monde continue l’aventure et les 12km restants. Comme précédemment, on retrouve des routes vallonnées, la campagne environnante et des maisons ou corps de ferme isolés des ensembles urbains.

Il en est ainsi jusqu’au moment fatidique de la course attendu et redouté par toutes et tous: la côte du 15ème km. Le village de Grand-Fayt situé au sud de Maroilles connaît son heure de gloire aux 20km puisqu’il est le théâtre d’un grand moment de sport. La côte d’1km avec des pentes avoisinant les 10% abîme des organismes déjà bien atteints par des efforts prolongés. Heureusement, la population se masse dans le côte et encourage les coureurs du 1er au dernier pour qu’ils se hissent jusqu’au dernier ravitaillement de la course, très souvent salutaire.

Celui qui arrive en haut de la côte de Grand-Fayt peut presque dire qu’il terminera son « Maroilles« . Il reste alors 5km en faux-plat descendant durant lesquels l’euphorie d’une arrivée proche permet de se libérer totalement. A 500m de la ligne, les supporters refont leur apparition et, grâce à une oreille attentive, on entend le speaker qui félicite les arrivants. Fred et Jérémy, attentifs au passage de leurs camarades, n’oublient pas de s‘égosiller et d’immortaliser l’évènement. Adrien réagit immédiatement et donne le dernier coup de collier. Lionel qui a lâché Jean-Marc est reconnaissant et adresse un léger sourire aux 2 « élans » sur le bord de la route. Jean-Marc suit mais semble en souffrance. Les 100 derniers mètres sont une formalité et nos 3 « élans » ont bien mérité leur médaille une fois arrivés sur la Place Verte de Maroilles.

Adrien: 1h 30min 38s (352ème sur 2829 classés): moyennement satisfait de lui, c’est un très beau résultat malgré 2 saucisses et 2 boissons houblonnées dans l’estomac. Et c’est mieux que l’an dernier puisqu’il avait déclaré forfait  pour cause de périostite

Lionel: 1h 46min 59 (1199ème): fidèle à lui-même, il a réalisé une belle course, apparemment nullement gêné par le barbecue

Jean-Marc: 1h 48min 00s (1258ème): tiraillé entre le sentiment qu’il a à son compteur un joli chrono et  celui qu’il pouvait mieux faire, Jean-Marc a subi la fin de course et n’a pas digéré la côte de Gran-Fayt (et les saucisses!)

On notera aussi les résultats de David (1h 34min 02s, 488ème) et de Daniel « Knauf » (1h 48min 52s, 1313ème)!

Bravo à tous!

Classement général: fichier pdf 20KM_MAROILLES_2012_RESULTATS

Voici les photos de cette agréable journée:

Les 20km de Maroilles le 1er mai 2012: dans Compte-rendu courses 20kmDeMaroilles1erMai2012
20km de Maroilles (1er mai 2012)

Des photos de Running 59 ont été ajoutées à l’album photos. On peut féliciter toute l’équipe de photographes qui a réalisé un reportage monstrueux! (plus de 4000 photos).

On reste aussi sur le site de référence pour la vidéo: Stéphane Chopin partage sa vision de la course aux côtés des Africains: http://www.dailymotion.com/video/xql9qc

Mehd Lahbib, un champion qui montre l’exemple et qui va faire plaisir à Fred en jetant sa bouteille dans une poubelle et pas au milieu de la route! ( à voir à 21min 22s)

Publié dans Compte-rendu courses | 4 Commentaires »

 

Pétanque Bouressoise |
sambofrance |
VIET VO DAO ECOS GASNY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | llesraiderdebou
| clubsportifibmmop
| footourug